Bob Dylan déçoit aux Vieilles Charrues

Publié le 23 juillet 2012 à 11:51
Chirihaine Par Chirihaine
Rédactrice

© afp.com/Fred Tanneau

Bob Dylan était la tête d’affiche des Vieilles Charrues ce week-end à Carhaix, où plus de 50 000 personnes l’attendaient. Pourtant, tous ou presque sont repartis déçus.

Plus de 50 000 personnes se sont réunis devant la scène où chantait Bob Dylan dimanche, dernier jour du festival des Vieilles Charrues. L’icône folk était attendu au festival depuis de nombreuses années déjà, et enfin il était là. Certains attendent depuis 3 heures, ils s’impatientent de voir celui dont les mélodies ont accompagné leur jeunesse, pour les plus âgés c’est le symbole de toute une génération qui joue ce soir.

Mais aujourd’hui, on peut lire un peu partout dans la presse la déception qu’a été la prestation de Bob Dylan aux Vieilles Charrues. Ni bonjour ni aurevoir au public, voix éraillée, Bob Dylan manque d’enthousiasme sur scène. Sur un set de 1h30, le chanteur s’est contenté d’interpréter ses titres les plus récents dont quelques inédits de son album Tempest à paraître le 11 septembre. Il a finalement daigné terminer sur trois de ses plus grands morceaux : Like A Rolling Stone, All the Watchover et Blowin’ in The Wind, mais seuls ceux qui ont eu le courage de rester jusqu’au bout du set en ont profité. Car ils sont nombreux ceux qui sont partis au bout de 20 minutes ou plus à cause de l’attitude nonchalante de Dylan, mais aussi de la quasi invisibilité du chanteur sur scène qui n’a accepté que les captations vidéo en plan large du public, de quoi énerver les quelques 50 000 personnes qui n’ont pas pu voir grand chose. De plus, il a refusé la présence des photographes en bordure de scène, de quoi agacer les professionnels.

Résultat, la presse et le public n’y vont pas de main morte, et on peut lire ce matin sur la page facebook du festival, un commentaire énervé d’une fan, Nanou Alp : « Bob Dylan n’est pas un MONSIEUR mais un vieux beau qui snob son public ! une honte ! attendre 3h aux barrières pour voir ça !! quelle déception !! heureusement les autres artistes ont sauvé la mise !!!!!!!!!!!!!! ». Ouest France résume la situation de la meilleure manière qui soit : « Au final, il n’en reste qu’un sale goût amer, un sentiment pathétique. Bob Dylan n’a dit ni bonjour ni au revoir, nous ne lui disons pas merci. »

Bob Dylan qui déçoit au Vieilles Charrues rappelle inexorablement la prestation de Lou Reed l’an dernier, qui avait lui aussi déçu son public. Peut être qu’il est temps de ne plus espérer grand chose aujourd’hui des légendes de la musique, et qu’on laisse le mythe rester intact et intemporel.