Mumford and Sons

Mumford and Sons

C’est en 2007 que démarre l’aventure d’un des groupes folk rock les plus adulés de cette dernière décennie. Forts d’expériences au sein d’autres groupes, Marcus Mumford (chant, guitare), Marhsall Winston (guitare, banjo), Ben Lovett (chant, claviers) et Ted Dwane (basse, contrebasse, batterie), tous amateurs de musique traditionnelle forment Mumford and Sons.

Les quatre musiciens commencent à écumer les clubs londoniens. Autour d’eux, la rumeur commence à enfler, les envoyant sur les routes de l’Écosse et sur la scène de l’incontournable festival de Glastonbury en juin 2008. C’est un triomphe. Un mois plus tard, Mumford & Sons remplit la salle Luminaire à Londres et embarque pour une tournée américaine avec Laura Marling et Johnny Flynn.

Deux EP plus tard, la formation est sélectionnée par la BBC parmi les groupes à suivre. Le phénomène Mumford remplit l’ICA de Londres en 24 heures ! Un troisième EP, The Cave and the Open Sea, sorti en mai 2009, les fera exploser avec le titre Little Lion Man. Le groupe est alors occupé à l’enregistrement de son premier album.

Sigh No More, produit par Marcus Dravs (Björk, Arcade Fire, Coldplay), sort en octobre 2009 au Royaume-Uni, loué par la critique, et en avril 2010 en France, battant des records de vente.

S’ensuit une tournée monumentale en Europe, puis la parution de l’album Babel en septembre 2012. On y retrouve le talent de Mumford pour les hymnes folk rock, country et bluegrass. Numéro un des ventes des deux côtés de l’Atlantique, Mumford & Sons commence à collectionner les récompenses : deux Brit Awards pour les deux premiers albums, un Mercury Prize pour Sigh No More et deux Grammy Awards, dont un pour l’album Babel. Cinq ans après leurs débuts, Marcus et sa bande se produisent en tête d’affiche de l’édition 2013 de Glastonbury, mais aussi dans de nombreux festivals à travers le monde.

Wilder Mind, le troisième album du groupe réalisé sous la houlette de James Ford (Arctic Monkeys, Klaxons, Foals), sort en mai 2015, se classant numéro un au Royaume-Uni, aux États-Unis et en Australie. Le groupe embraye sur une nouvelle tournée.

Toujours aussi prolifique et créatif, Mumford & Sons s’associe l’année suivante au chanteur et musicien sénégalais Baaba Maal, au duo The Very Best et au groupe Beatenberg le temps d’un EP, Johannesburg.

Sur Delta, son album attendu le 16 novembre 2019, le groupe creuse encore davantage le sillon d’un son électrique grand format, tout en jubilation, taillé pour les scènes des festivals.

Actualités