Louis Bertignac

Louis Bertignac

Louis Bertignac est un auteur-compositeur-interprète français.

Né en 1954 en Algérie, Louis Bertignac et sa famille s’installent en région parisienne alors qu’il a trois ans. C’est à l’adolescence qu’il se met à la guitare et qu’il commence à écrire ses premiers morceaux. Entre 1973 et 1975, il intègre plusieurs groupes, dont les Super Goujats, qui accompagnent Jacques Higelin sur scène, ainsi que Shakin’ Street (où jouera également Corine Marienneau).

C’est en novembre 1976 que Louis Bertignac et Corine Marienneau rejoignent Jean-Louis Aubert et Richard Kolinka et forment ainsi le line-up de Téléphone. Moins d’un an plus tard, le groupe est repéré et signe pour trois albums avec la maison de disques Pathé-Marconi. Le succès arrive dès la sortie du premier album, en novembre 1977, qui contient notamment les classiques Hygiaphone et Metro, c’est trop. Il devient disque d’or l’année suivante et le groupe tourne en France et donne même des concerts au Royaume-Uni.

Crache ton venin, sorti en 1979, confirme ce succès et devient disque de platine en se vendant à plus de 400 000 exemplaires et atteint la 2e place des tops de vente. Il contient notamment le standard La Bombe humaine. Les dates se multiplient tout comme les spectateurs, qui iront jusqu’au nombre de 100 000 lors de la prestation du groupe à la Fête de l’Humanité en 1979.

L’année suivante sort Au Coeur de la nuit, qui sera rapidement certifié disque d’or. Son single, Argent trop cher, sera le premier titre classé du groupe, en atteignant la 16e position. Le succès sur scène du groupe n’en finit pas de grandir avec des salles toujours plus grandes en France, ainsi que des dates en Allemagne et au Royaume-Uni, où le groupe tourne avec Iggy Pop.

En 1981, Téléphone regarde de plus en plus vers l’international et signe chez Virgin Records. Son quatrième album, Dure Limite, sort en 1982 et comprend notamment les singles Ça (c’est vraiment toi) et Cendrillon. Cet album devient le plus grand succès du groupe, en se vendant à plus de 700 000 exemplaires. Ce succès leur vaudra notamment une place en première partie de The Rolling Stones à l’hippodrome d’Auteuil, devant 80 000 personnes. Le groupe embarque ensuite dans une tournée internationale, au cours de laquelle le groupe rencontrera un certain succès, même au cours de certaines dates aux États-Unis.

Le groupe sort en en 1984 Un Autre Monde, qui marque un adoucissement dans leur son, ce qui ne l’empêchera pas de s’écouler à plus de 600 000 exemplaires. Cet album remporte en 1985 la première Victoire de la musique de l’Album rock de l’année.

Mais suite à des tensions entre les musiciens, le groupe se sépare en 1986 et la même années sortira Téléphone Le Live, enregistré en 1984.

En 1986, Louis Bertignac et Corine Marienneau forment ensemble Les Visiteurs et sortent leur premier album l’année suivante. Hormis le succès du single Ces Idées-là, le disque connaît un échec commercial.

Quatre ans plus tard sort Rocks, qui ne rencontre pas non plus le succès attendu. Le groupe prend fin en 1991, suite à la décision de Corine Marinneau de cesser les activités musicales.

Louis Bertignac se lance alors en tant qu’artiste solo et sort son premier album, Elle et Louis, en 1993. Si ce disque est aussi un échec commercial, il n’empêche pas à l’artiste de se lancer dans une tournée acoustique, de laquelle sortira un album live, intitulé Bertignacoustic, la même année.

Il sort trois ans plus tard 96, avec Richard Kolinka à la batterie. On y retrouve notamment le morceau Telle est ma vie, seul morceau du disque dont il est l’auteur. L’album remporte un succès critique, mais n’est vendu qu’en édition limitée à 25 000 exemplaires. Sort deux ans plus tard Bertignac Live, enregistrement de la tournée qui a suivi la sortie de 96.

Sept ans s’écoulent ensuite pendant lesquels il ne sort pas d’album sous son nom, mais signe néanmoins les albums Corine de Corine Marienneau et Quelqu’un m’a dit de Carla Bruni. Il revient sur le devant de la scène en 2005 avec Longtemps, qui s’écoule à plus de 100 000 exemplaires et comprend notamment le single Je Joue. Il sort sous son propre label, Let it Bleed Music, qui fait référence au morceau de The Rolling Stones. Arrive un an plus tard Power Trio (Live), enregistré lors de la tournée qui a suivi cette sortie.

Après avoir continué sa tournée et repris son activité de producteur, il sort en 2011 Grizzly (ça c’est vraiment moi). Il est nommé la même année chevalier dans l’ordre des arts et des lettres. Il part ensuite en tournée en 2012 en première partie de Johnny Hallyday. Deux ans plus tard, il sort l’album Suis-moi. Un album live enregistré lors de cette tournée, intitulé Premier rang, sort en 2018.

Mais 2018 est aussi l’année au cours de laquelle Louis Bertignac sort Origines, un album de reprises dans lequel il rend hommage aux artistes qui l’ont inspirés, tels que The Rolling Stones ou Bob Dylan. Cependant, il y adapte lui-même les morceaux en français et y joue tous les instruments.

Discographie

Actualités