Kasabian

Kasabian

Formé à Leicester en 1997, Kasabian représente le renouveau d’une certaine idée de la brit pop, tout en n’hésitant pas à injecter une certaine dose électronique dans sa musique.

Initialement appelé Saracuse et formé par Tom Meighan (chant), Sergio Pizzorno (guitare) et Chris Edwards (basse) alors que ce dernier était ingénieur du son au Bedrock Studios de Leicester, Kasabian trouve leur nom final par le biais du premier guitariste, Chris Karloff, d’après le nom d’une membre du culte de Charles Manson, Linda Kasabian.

Le succès arrive dès le premier album signé du groupe, Kasabian (2004), qui paraît via BMG grâce au DJ et producteur Sam Young avec qui ils se fâcheront dans la foulée. Le disque contient quelques uns de leurs titres les plus forts, comme Club Foot ou L.S.F (Lost Souls Forever).

Le second album, Empire, paraît en 2006, fort des singles du même nom et de Shoot The Runner, notamment. 2006 marque également le départ définitif de Chris Karloff pour « différends artistiques et créatifs, » qui aura malgré tout participé à l’élaboration de trois titres figurant sur le disque.

Pour West Ryder Pauper Lunatic Asylum (2009), le groupe fait appel au producteur Dan The Automator pour un résultat bien plus texturé et ambitieux. Il contiendra notamment les singles Fire, Vlad The Impaler, Where Did All The Love Go? ou encore Underdog.

C’est la même équipe qui s’attèle à l’élaboration de ce qui deviendra Velociraptor!, qui sort en septembre 2011, et qui contiendra Days Are Forgotten ou encore Switchable Smiles.

Trois ans plus tard, le groupe prend un virage electro radical avec 48:13 (2014), un disque à la direction artistique singulière, entièrement produit par le guitariste Sergio Pizzorno, dans lequel on retrouvera notamment bumblebeee ou la très dance eez-eh, symbole fort des changements opérés au sein de Kasabian.

Le groupe choisit 2017 pour annoncer la sortie de For Crying Out Loud, son sixième album, emmené par le premier single You’re In Love With A Psycho. Objectif : moderniser la musique à guitare, considérée comme poussiéreuse par un Pizzorno très en forme depuis son travail remarqué sur l’album précédent. Mélange explosif de tout le savoir-faire de Kasabian, l’album est considéré par ses géniteurs comme leur « meilleur recueil de titres de leur répertoire. » Tout un programme.

Actualités

Kasabian sur Twitter

Vidéos