Housse de Racket

Housse de Racket

Housse de Racket est un duo français d’électro-pop fondé en 2005 et qui s’est fait connaître en assurant la première partie de la tournée internationale de Phoenix. En 2008, le groupe sort son premier album, Forty Love, popularisé grâce au single Oh Yeah!

Pierre Leroux et Victor le Masne se rencontrent sur les bancs du lycée de Chaville. Si les deux franciliens ne font pas frémir les plus grands tennismen de la planète, les futurs « Housse de Racket » jouent déjà dans les courts internationaux depuis de nombreuses années, au service des groupes de rock Air et Phoenix.

En 2005, un premier EP éponyme sort uniquement en maxi, mais reste disponible en téléchargement gratuit sur le site du groupe. Non commercialisé, ce premier disque est envoyé exclusivement aux professionnels de la musique.

Housse de Racket prend du service en 2008 avec un premier album, Forty Love (2008), salué par le public et la critique : « c’est malin, bien foutu, kitsch et moderne, inspiré et inégal, comme un premier album », écrit Libération à sa sortie. De très belles collaborations émanent de ce premier disque, avec entre autre celle de Renaud Letang (Manu Chao, Gonzales, Alain Souchon) au mixage ou encore celle du compositeur Chilly Gonzales, qui en 2013 participe à la réalisation de l’album Random Access Memories des Daft Punk.

Un premier album bien produit porté par le single Oh Yeah!, par ailleurs repris par de nombreuses campagnes publicitaires. Le single apparaît également au générique du Grand Journal sur Canal +. Dans ce morceau, Housse de Racket rend hommage à ses héros, parmi lesquels figurent Stevie Wonder, Earth, Wind and Fire, Prince et Michael Jackson, entre autre. Le groupe tourne ensuite aux quatre-coins du globe, de Tokyo à Londres, en passant par Shanghai, Berlin et Hong Kong.

En février 2011, Housse de Racket signe avec la maison franco-japonaise Kitsuné et Cooperative Music. Dans la foulée sort un second album, Alesia, concocté avec le prolifique producteur Philippe Zdar (Beastie Boys, Phoenix, Cat Power) dans son studio de la butte Montmartre : « Honnêtement, je connaissais le nom du groupe, mais pas vraiment la musique. Et puis j’ai été super séduit par les morceaux », explique t-il dans une interview accordée au magazine les Inrocks. Pour cet album, le groupe passe du français à l’anglais et délivre une collection de chansons pop à la fois lyriques et musclées : « On a commencé l’écriture de cet album au lendemain de la mort de Michael Jackson. On était dans une maison dans le sud de la France. On avait emporté un orgue avec nous, qui est devenu le dénominateur commun de tous les morceaux. Avec Michael Jackson mourait une certaine idée de la pop et le plus grand vendeur de disques de l’histoire. C’était comme tourner une page, et il fallait réécrire l’histoire, repartir de zéro ». Housse de Racket part ensuite en tournée pendant deux ans en Australie, Amérique du Sud, en Europe et aux Etats-Unis avec un passage au festival Coachella en Californie.

4 ans après Alesia, le groupe fait son retour dans les bacs avec un nouvel album intitulé The Tourist (2015) Quelques mois auparavant, le groupe avait déjà dévoilé une paire de clip pour les morceaux The Tourist et Encore. Ce nouvel opus est résolument plus rock, moins électronique et plus acoustique que le précédent.

Discographie

Actualités

Housse de Racket sur Twitter

Vidéos