Aretha Franklin la reine de la soul est morte

Publié le 16 août 2018 à 16:30
Dom Par Dom
Rédacteur

Ce jeudi 16 août 2018, le monde de la soul, du rythm’n’blues, et de la grande chanson américaine, est en larmes en apprenant la disparition d’Aretha Franklin.

 

L’immense chanteuse de 76 ans, gravement malade depuis plusieurs mois, s’est éteinte à Detroit aux Etats-Unis a annoncé sa famille qui demande au public de prier pour elle.

Celle que l’on surnomme la “Lady Soul” est née à Memphis le 25 mars 1942, mais a grandi à Détroit où toute la famille a suivi le père, le Révérend Clarence Franklin, un grand orateur écouté par toute la communauté et proche de Martin Luther King.

Dès son plus âge, Aretha participe aux sermons de son père avec ses frères et sœurs dans les chorals gospels de l’église. Les prestations de la famille Franklin seront même enregistrées pour le label de blues Chess Records.

Plongée dans la vie d’adulte très jeune, elle donne naissance à un premier enfant à l’âge de 14 ans, et un deuxième à 17 ans. Cependant, son entourage est conscient de son immense talent de chanteuse, et en particulier le producteur John Hammond qui voit en elle la nouvelle Billie Holiday en la signant pour le label Columbia. Cloisonnée dans un créneau de la chanson de variété jazz, sa carrière ne décolle pas vraiment.

Elle a déjà dix ans d’expérience professionnelle quand elle fait la rencontre déterminante avec Jerry Wexler patron du label Atlantic Records. Il lui fait enregistrer ses chansons dans un esprit gospel avec les musiciens du mythique studio Muscle Shoals en Alabama. La formule infaillible fait naître son fameux répertoire qui va faire d’elle la reine de la soul music. Les tubes s’enchaînent à partir de Respect en 1967.

Sa relecture de la chanson d’Otis Redding en version féministe devient N°1 des charts en revendiquant l’égalité pour les droits des femmes dans sa communauté machiste. Devenue un symbole de la cause féminine, la Lady Soul aligne une suite de succès considérés comme des classiques : Chain Of Fools, Think, Rock Steady. Dès 1987, elle devient la première femme intronisée au Rock’n’roll Hall Of Fame.

Au cours de sa longue carrière, Aretha Franklin a obtenu dix-huit Grammy Awards et rentre définitivement dans la légende en tant que Queen Of Soul​.

Un immense respect !