Apple Music et Dubset s’associent pour rémunérer les ayants-droits des mix

Publié le 17 mars 2016 à 14:57
Angèle Chatelier Par Angèle Chatelier
Journaliste

Cela pourrait mettre fin à un véritable désordre juridique et administratif.

ouifm-dj1

Le débat fait jazzer l’industrie musicale depuis de nombreuses années. Outre la problématique de la rémunération des artistes sur les plates-formes de streaming, le mix est un véritable casse-tête juridique.

Selon Billboard, un mix contient en moyenne 25 pistes différentes, engendrant un versement de royalties à autant d’éditeurs ou de labels. Le site Soundcloud, connu pour être la plus grande plate-forme de diffusion de mixes, avait renoncé à un tel capharnaüm.

Dubset et l’identification numérique

Apple Music, le service de streaming musical de la marque à la Pomme lancé en 2015, s’est associé à Dubset, un distributeur américain spécialiste de l’identification numérique. L’objectif ? Régler cette question de la rémunération des artistes dans les mix.

En utilisant MixBank et MixScan, Dubset identifie les artistes dans un mix et leurs ayants-droits. Le partenariat avec Apple Music permettra de mettre à disposition de ses utilisateurs des milliers de mixes, légalement.

« La musique électronique est trop souvent consommée gratuitement »

ouifm-dj

Mark Lawrence, président de l’association pour la musique électronique, se réjouit de cette nouveauté. Dans DJ Mag, il soulignait que « la plupart des artistes et ayants-droit ne gagnent que très peu en comparaison de leurs semblables dans la musique pop. »

Selon la Fédération Internationale de l’Industrie Phonographique, 20% des internautes dans le monde écouterait de la musique de manière illégale.

 

 

 

Le but pour Dubset aujourd’hui est de développer ce dispositif à une échelle mondiale, et à tous les distributeurs : « Quand on réfléchit à cette création de millions d’heures de contenu, c’est une monétisation conséquente pour l’industrie »  écrivait Stephen White, son PDG.

Via