Phil Rudd disculpé

Publié le 7 novembre 2014 à 11:01
Cécile Descamps Par Cécile Descamps
Rédactrice

AC/DCPhil Rudd a comparu pour avoir tenté d’embaucher un tueur à gages ! Moins de 24 heures après, la justice néo-zélandaise fait machine arrière, faute de preuves.

(Article mis à jour le 7 novembre à 11h)

Le batteur reste inculpé de possession de drogue, mais aussi pour avoir proféré des menaces de mort, ce qui pourrait lui valoir une peine de 7 ans d’emprisonnement.

Pourquoi ce couac ? D’après l’avocat de Phil Rudd, le police n’aurait pas consulté le parquet avant d’inculper le batteur (ce qui est possible en Nouvelle-Zélande). Le parquet a ensuite « examiné les chefs d’inculpation et a décidé d’abandonner celui relatif au complot pour meurtre« , selon un communiqué de la police.

N’empêche :  »L‘affaire a connu un retentissement mondial. Le musicien a subi un préjudice incalculable et envisage de rechercher des compensations. La question se pose quant au degré de responsabilité de ceux qui l’ont arrêté et inculpé », prévient l’avocat Paul Mabey.

(Article paru le 6 novembre)

Après une perquisition à son domicile, Phil Rudd a comparu devant un tribunal de Tauranga, en Nouvelle-Zélande. Libéré sous caution, il attend désormais la reprise de l’audience le 27 novembre prochain.

Le dossier est chargé : non seulement, le batteur est soupçonné d’avoir commandité les meurtres de deux hommes auprès d’un tueur à gages, mais aussi d’avoir proféré des menaces de mort, ainsi que de possession de méthamphétamine et de cannabis.

La loi néo-zélandaise prévoit, pour toute personne qui tente « d’obtenir d’une personne qu’elle tue une autre personne« , une peine pouvant aller jusqu’à dix ans d’emprisonnement.

Sur ordre du juge, les identités des victimes supposées ainsi que celle du tueur à gages devront être tenues secrètes.

Sale temps pour AC/DC, qui doit sortir un nouvel album en décembre. Déjà, en septembre, on apprenait que Malcolm Young devait se retirer, souffrant de démence. On avait alors craint la fin du groupe, ce que Phil Rudd avait farouchement démenti : « Ça n’arrivera jamais. Angus (Young, membre fondateur) ne partira jamais à la retraite et tant qu’Angus ne sera pas à la retraite, moi non plus. »

Avant même ces retournements, le groupe s’était exprimé sur sa page Facebook, assurant que ‘‘l’arrestation de Phil n’affectera pas la sortie de notre nouvel album Rock or Bust ni la tournée. »