5 astuces pour faire signer votre groupe

Publié le 23 septembre 2015 à 12:12
Mathieu David Par Mathieu David
Rédacteur

contratUn label indépendant américain a publié cinq éléments-clé qui le motive à signer un groupe. Les voici.

Arriver à trouver un label n’est pas une chose aisée pour les groupes de nos jours. Cependant, l’un d’entre eux, Artery Recordings, a publié cinq points importants qui le motive à accueillir un nouveau groupe dans ses rangs. Si le label se concentre sur le metal, avec des groupes tels que Chelsea Grin ou Attila, les astuces sont valables pour tous les musiciens désireux de grandir :

Les ventes : Si tu vends des disques que tu sors toi-même, tu vas te faire remarquer. C’est comme avoir une équipe derrière toi qui sait capitaliser sur ton succès et qui ouvre des portes que tu ne pourrais pas ouvrir tout seul.

Le Management : « Trouve quelqu’un qui a des connexions avec les labels, d’autres entreprises. Si tu trouves un manager solide, tu peux voir des opportunités se présenter à toi.

Les réseaux sociaux : Cela veut dire que tu as une chaîne Youtube avec plein d’abonnés et de vues. Si c’est le cas, c’est que tu es sur le bon chemin, tu as cultivé ta fanbase qui pourrait potentiellement acheter tes disques, ce qui est très intéressant pour un label. On ne signe pas des groupes qui ont dix fans sur Facebook.

Les tournées : Jouer avec de gros groupes, faire des grosses tournées ou faire une première partie sur un concert local. Dans beaucoup de cas, ces gros groupes vont en parler à leur label ou parler des groupes qui ont fait leur première partie. Ils vont toujours les voir et ils sont souvent écoutés. Nous signons souvent des groupes de cette manière.

Le réseau : Trouve des personnes-clé impliquées avec différents labels, appelle-les par leur prénom et garde le contact avec eux. N’essaie pas de copier/coller un message sur ton groupe, ils en reçoivent tout le temps.

Le label a aussi diffusé une vidéo (en anglais) dans laquelle il évoque ces points :