Vu sur le Net – Lollapalooza, c’est ça !

Publié le 10 août 2010 à 12:06
oui fm radio rock Par oui fm radio rock
Rédacteur

Après trois jours de son et de sueur, la presse musicale dresse le bilan fou de l’édition déjantée du festival Lollapalooza (Chicago) : The Strokes, Green Day, Phoenix, Soundgarden, Arcade Fire, MGMT… pour le meilleur et pour le pire, en photos et vidéos !

Pour se mettre dans l’ambiance, on peut déjà commencer par la playlist spéciale Lollapalooza concoctée par le magazine Rolling Stone :

Green Day  21 Guns
Arcade Fire The Suburbs
Lady Gaga Alejandro
The Strokes Someday
Phoenix Lisztomania
Soundgarden Fell On Black Days
The Black Keys Next Girl
Hot Chip Thieves in the Night
Jimmy Cliff The Harder They Come
B.o.B. Airplanes
MGMT It’s Working
Spoon Mystery Zone
Grizzly Bear Cheerleader
Erykah Badu Turn Me Away (Get Munny)
The XX Shelter

(à retrouver ici)

Avec une telle prog, pas étonnant que Lollapalooza ait été comme en état de siège. Les fans venus sans ticket, pas effrayés par les barrières, se sont rués dans l’enceinte du festival, se frayant un chemin dans la foule, à la barbe des vigiles.

JOUR 1

The Strokes

The Strokes

Lady Gaga, ou le buzzz du week-end

« Adossés aux buissons du Grand Park de Chicago les festivaliers ont eu
l’honneur d’assister au buzz du week-end. Combinaison résille façon
filet de pêche, tétons qui pointent sous des étoiles de mer dorée, le
cheveux blond rêche et ébouriffé, Lady Gaga est apparue sur scène lors
du concert de ses petits protégés, les fantasques Semi Precious Weapon.

Juste le temps pour l’uluberlu new-yorkaise de rouler une grosse
pelle au leader du groupe puis de lâcher un gros jump dans la foule. A
l’aise. Si certains refusaient encore de croire à la folie de la Belle,
qu’ils rembarrent rapidement leurs certitudes, Lady Gaga est bel et
bien tarée.
» (Source : LesInrocks.com)

JOUR 2

Phoenix

Phoenix

« Phoenix est devenu la Cadillac des groupes de pop » Le public en a pris plein les yeux ! « Qui aurait cru que les petits français de Too Young (Lost In Translation, il y a dix ans déjà !) deviendraient un tel poids lourd qui serait invité à jouer sur les bords du Lac Michigan, qu’on entendrait jusqu’en Indiana ? » Le magazine américain Spin, et n’y voyez rien de péjoratif, voit en Phoenix « le meilleur groupe pour faire sa gym », comme l’a bien compris l’immense foule qui s’est défoulée pour les petits français ! (Source : SPIN)

Green Day

Green Day

Metric

Metric

Le public a parlé, et la prochaine fois que Metric joue à Lollapalooza, il ne pourrait en être autrement : les quatre de Toronto ont leur place sur la grande scène ! Car la popularité du groupe grimpe de façon exponentielle depuis Eclipse (All Yours), le titre écrit pour le film Twillight Eclipse, et leur single Help, I’m Alive (extrait de Fantaisies, leur dernier album). Alors que la chanteuse Emily Haines chante « beating like a hammer ! », le journaliste de Spin raconte le public, déchaîné, qui fend l’air de marteaux imaginaires. (Source : SPIN)

Gogol Bordello

Gogol Bordello

Dan Black

Dan Black

Le prince de l’électro-pop britannique n’avait même pas encore entonné son single Symphonies, ou même Alone, quand d’un coup, il enlève ses chaussures sur scène : « Elles sont très belles, mais vraiment, ça ne va pas… et elles sont chères aussi ! » (Source : SPIN)

JOUR 3

Arcade Fire

Arcade Fire

Soundgarden

Soundgarden

Photos : Rolling Stone