Vu sur le Net – Bruce Springsteen, le documentaire

Publié le 13 août 2010 à 17:11
oui fm radio rock Par oui fm radio rock
Rédacteur

Bruce Springsteen - Darkness on the Edge of TownDes images d’archive et des interviews dans Darkness at the Edge of Tower.
The Promise : The Making of Darkness, le documentaire consacré à Bruce Springsteen, s’ouvrira sur des images en noir et blanc du Boss, tout jeune, travaillant en studio sur son album Darkness on the Edge of Town, sorti en 1978. Le film sera diffusé aux Etats-Unis sur HBO au mois d’octobre, au moment sortira la réédition Deluxe du disque.
Le film sera également présenté au Toronto International Film Festival dans la catégorie Gala, le 14 septembre prochain. Dans une interview à Rolling Stone, Thom Powers déclarait : « Tous les films rock, au-delà de l’oeuvre, abordent les themes de l’abus de substance, des problèmes d’ego, ou du côté glamour d’être une rock star ». Il explique : « Ce qui manque, dans ces films, c’est la mise en avant de ce qui nous intéresse d’un artiste, son processus créatif. La force de ce film, c’est qu’il se concentre sur un seul album. Il n’y a même pas beaucoup de scènes de concert »
Le documentaire est donc une combinaison d’images tournées en studio et d’interviews réalisées aujourd’hui avec les principaux membres du groupe, dont Danny Federici, décédé en avril 2008. Patti Smith est également interrogée, elle raconte comment elle et Springsteen ont co-écrit Because the Night : « Ce qui est frappant, dans ces interviews, c’est le côté authentique des souvenirs qui sont racontés, dit Powers, et on n’a pas l’impression que ce sont toujours les mêmes histoires qu’on a lues et relues dans la presse, surtout avec Springsteen. Il a donné de longues interviews pour le film, et tout ce qu’il dit est vraiment intéressant ».
Powers évoque également un bonus spécialement pour les fans : des enregistrements studios inédits. « Il y a des scènes où Bruce Springsteen et Steve Van Zandt improvisent des chansons que personne n’a jamais entendues », raconte-t-il.

(Source : Rolling Stone)