UK Beats #290 with The Moonlandingz

Publié le 17 mars 2017 à 23:00

Le side project de Lias Saoudi (The Fat White Family) montre sa face cachée dans une émission exceptionnelle, à redécouvrir ici.

Réécoutez l’émission :

Interview in english :

The Moonlandingz en interview dans UK Beats, vendredi 17 mars dès 22h sur OÜI FM

Si vous aimez le rock psyché, le glam, la disco et l’ambiance malsaine des fêtes foraines, ils sont faits pour vous : The Moonlandingz, groupe semi-fictif avec à sa tête Lias de la Fat White Family et Adrian de l’Eccentronic Ressearch Council, se dévoilent au grand jour.

Les deux compères se sont rencontrés lors de la première « vraie » tournée de la Fat White Family à The Harley à Sheffield : « Un concert plutôt unique, dans le sens où j’ai terminé nu et recouvert de ma propre merde. » raconte, très calme, Lias. « Adrian m’a rencontré à ce concert. Il ne semblait pas trop affecté par cela, ce qui m’a laissé penser que c’était un type ok. Depuis, je me suis rendu compte que ce n’était pas le cas. »

Mais le projet The Moonlandingz vient de l’imagination d’Adrian : « Avec l’Eccentronic Ressearch Council, j’ai écrit un album au sujet de « stalkeuses » (personnes qui suivent et harcèlent, ndlr) qui couraient après un groupe fictif appelé The Moonlandingz. Elles harcelaient surtout le chanteur du groupe, chanteur au nom de Jonny Rocket. » Un projet qu’il a voulu épaissir un peu plus en créant un vrai groupe.

En découle un premier album, Interplanetary Class Classics, enregistré d’abord du côté de Sheffield puis dans l’état de New York dans le studio de John et Yoko Ono. Rien de surprenant vu la relation qu’entretient le groupe Fat White Family avec Sean Lennon (leur fils). Ce dernier a co-produit l’album, sur lequel on peut retrouver divers invités dont Yoko Ono, mais (plus surprenant) Randy Jones, le cowboy des Village People rencontré dans un bar à New York.

« Je ne pense pas que ce soit la responsabilité des musiciens d’être en colère et contestataires. Avant, j’étais convaincu que si. J’étais naïf. Si on a envie d’être en colère, il faut d’abord être en colère avec soi-même. »

Si vous avez l’habitude des frasques scéniques de Fat White Family, sachez que vous pourrez vous attendre cette fois-ci à plus de maquillage et plus de nourriture sur scène – celle des backstages, cela va de soi… « Je m’habille en sandwich (…) » décrit Lias. « Curieux de voir ce que ça va donner avec les baguettes. Le rider (fiche de demandes des groupes lorsqu’ils viennent en concert) en France est le plus convoité par les musiciens à travers le monde. »

Pour voir The Moonlandingz en live :

  • 21.04 au Printemps de Bourges avec Rat Boy
  • 27.04 à Paris au Point Éphémère
En partenariat avec :

Orange Amplifiers, partenaire d'UK Beats sur OÜI FM !