UK Beats #140

Publié le 11 mars 2016 à 20:00

Marjorie Hache interviewe Oli Burden de Yak pour UK Beats sur OÜI FM !

Cette semaine dans UK Beats on fait connaissance avec Oli Burslem, chanteur guitariste de YAK et on prend connaissance des side-projects des membres de The Horrors.

Innerspace Orchestra – One Way Glass
Cat’s Eyes – Drag
Primal Scream – Movign On Up
Haelos – Sperate Lives (Ones To Watch)
The Beatles – Lucy In The Sky
Queen -Fat Bottomed Girl
Blossoms – Blow
Yak – Victorious (National Anthem)
Yak – Harbour The Feeling
PJ Harvey – The Wheel
Pulp – Do You Remember The First Time

Les Ones To Watch de la semaine : HÆLOS, un trio londonien qui devrait vous plaire si vous aimez The xx ou Jungle :

Yak

Groupe faisant le buzz outre-Manche de part sa prestation scénique et son son qui fait penser à un savant mélange entre The Cramps, Nick Cave & The Bad Seeds et Black Sabbath (période première album), Yak s’apprête à sortir son premier album, Alas Salvation, le 13 mai prochain.

À cette occasion, Oli Burslem, chanteur guitariste à la voix très très grave, nous raconte qu’il ne réalise par trop encore l’engouement outre-Manche :

« L’année dernière je pensais qu’on ne méritait rien. Je me disais ‘Passons simplement une bonne année !‘ car personne ne s’intéressait à nous. Aucun label londonien, rien (…). On était obligé d’y aller et de tout donner, avec des coups de pieds à nos guitares ou en faisant les guignols. Et même là on nous écoutait pas. »

Il reste cependant soucieux de faire du bon travail : « Quand on a été mis à l’écart pendant si longtemps, qu’on a passé autant de temps à se demander ce qui clochait, et qu’on se retrouve dans l’arène, on ressent une énorme responsabilité de ne pas faire de la merde. Ça nous pousse mais c’est aussi un peu déprimant. »

Dans notre interview il nous parle aussi des groupes qu’il aime, de ses collaborations avec des membres de Hot Chip et Spiritualized et des artistes britanniques qu’il aime.

Retrouvez l’interview d’Oli de Yak (en VO) ici :

Yak sera sur la scène du au Point Éphémère le 26 mai prochain. L’occasion de voir le chanteur à la bouche digne de Mick Jagger et ses copains sauter partout et casser quelques guitares. Comme le dit Oli : « Je dois avouer que sur scène je m’excite assez vite avec la musique. Je ne fais pas semblant, c’est pour de vrai.«