Les trésors cachés de Joy Division et New Order

Publié le 29 août 2013 à 11:21
Matthias Haghcheno Par Matthias Haghcheno
Rédacteur

Peter Hook, bassiste de Joy DivisionOn a retrouvé de vieux enregistrements des dieux de la new wave.

La bonne nouvelle date déjà du début du mois : sauvés de la poubelle, des enregistrements extrêmement endommagés de Joy Division et de New Order ont finalement été récupérés et retravaillés par Julia Adamson, assistante de Martin Hammett, le célèbre producteur du label Factory dans lequel officiait Ian Curtis et sa bande durant leur trop courte carrière entre mi-70 et le tout début des années 80. Une excellente nouvelle pour les fans des deux formations quasi-jumelles ; on vous rappelle que New Order est né des cendres de Joy Division après la disparition de Ian Curtis. Une nouvelle qui pourrait néanmoins se retrouver entachée par les querelles qui nourrissent les membres restants.

Même si ces enregistrements étaient dédiés à une distribution gratuite aux fans les plus érudits, les problèmes de droit d’auteur et les caractères bien trempés de Peter Hook (ex-bassiste de Joy Div) et le reste du groupe risquent de retarder leur sortie. Se disant confiant et « plein d’espoir« , Peter Hook confie à : « Actuellement, le problème est que je ne suis pas en très bon terme avec le reste de New Order – notamment pour des questions de droits d’auteur – ce qui fait que tout ce qui concerne Joy Division est en stand by pour le moment. » Pourtant très heureux de pouvoir rendre disponible ces inédits aux fans, il remet également en cause la production particulière de Martin Hammett, souvent en conflit avec le groupe sur certains points : « Les morceaux produits par Martin sont assez différents des pistes finales. C’était plutôt des compromis entre lui et nous. Je croise les doigts, j’ai vraiment hâte de voir ce que tout ça va donner. »

On les croise avec lui, en espérant qu’une solution soit rapidement trouvée pour qu’on puisse profiter de ces trésors cachés le plus tôt possible.