The Elderberries, Pepper Island et Eerie à la Flèche d’Or le 27 septembre

Publié le 20 septembre 2012 à 11:33

Le 27 septembre, la Flèche d’Or accueille The Elderberries, Peppers Island et Eerie pour une soirée Don’t Believe The Karma ! Jouez avec OÜI FM pour remporter vos places !

Pepper Island
Ayele Labitey et Laurent Truffon. Ce dernier a fait la route avec Amadou et Mariam, dont il fut le directeur musical. Le duo choisit Pepper Island comme nom et part à Santa Monica enregistrer les chansons travaillées chez eux, pas loin du périphérique parisien, sous la houlette de Mitchell Froom. Résultat des courses, une sorte d’ovni musical, très rythmé, dont les influences multiples bottent systématiquement en touche du registre abordé. Ainsi la soul-pop parvient à établir ses propres repères sonores, imposant d’emblée une couleur Pepper Island

The Elderberries (Rock)
Après leurs deux albums Nothing Ventured Nothing Gained (2007 – NoPhono – Sophiane Prod/ Discograph) et Ignorance and Bliss (2009 – NoPhono – Sophiane Prod/Discograph), un titre composé pour le film Hellphone, les Elderberries débarquent en fracassant la porte avec bruit et fureur accompagnés de leur troisième album éponyme The Elderberries (sortie le 25 avril 2012), dégoulinant de basses crasseuses, de batteries lourdes et de guitares rugissantes. Un rock sauvage, suintant et fiévreux qui vous vrille les tripes, vous monte à la tête et vous fait appuyer sur la pédale sans vous soucier du mur en face.
Here Till Dawn nous dit leur nouveau titre en écoute sur leur site . Les Elderberries ré-inventent un rock libéré des contraintes. Et au vu de leurs prestations scéniques énervées on sait que fatalement, notre platine crachera des décibels.
Leur tournée 2012, déjà plus 40 dates a bien laissé un avant-goût de la déflagration sonore à venir lors de ce concert à la Flêche d’Or!

Eerie
The Mess Age est le premier EP d’ Eerie, composé à 8 mains. Il révèle un groupe au son particulier, ou chacune des influences se mêlent pour former un univers fait d’ambiances, de courses, de breaks et de puissance. Au carrefour des différentes musiques modernes, les beats assurés par le trio guitare-basse-batterie aussi solide qu’inventif se succèdent, soutenant un MC éclectique et endiablé (tout droit venu de Boston) – pour qui le fond compte autant que la forme. Eerie défend un hip hop alternatif crissant et chaleureux à la fois, comme des adeptes de Thomas Hobbes accroc à l’espoir. Un frisson à découvrir avant tout en live.

Infos
120 rue de Bagnolet,
75020 Paris
Tarif : 12€ /

Gagnez vos invitations en répondant à la question suivante :

Désolé le concours est terminé