Tété + Jil is Lucky + Boulevard des Airs – Soirs d’été 2013

Publié le 12 juillet 2013 à 12:13
Matthias Haghcheno Par Matthias Haghcheno
Rédacteur

Le festival Soirs d’été du 3ème OÜI FM en était déjà à son avant-dernier jour. Festif, dansant, fou : les meilleurs qualificatifs de cette quatrième soirée tenue de mains de maîtres tour à tour par Boulevard des Airs, Jil is Lucky et Tété. On vous raconte tout ça.

Les fans de Jil is Lucky masqués pour son concert au festival Soirs d'été !

L’ambiance détendue du festival est toujours présente Place de la République : les vacances se font sentir et la météo nous donne encore une fois raison, même si une petite brise enveloppe le public d’ores et déjà venu profiter du soleil aux alentours de 18h30, soit une heure et demie après le premier concert.

Bulveard des Airs en live au festival Soirs d'été du 3ème OÜI FM

Et quel premier concert ! En démarrant leur set sur les chapeaux de roues, les jeunes béarnais de Boulevard des Airs redonnent une nouvelle fois une ambiance festive à base de cuivres et d’une bonne humeur communicative. Les Tarbais ont ramené un peu de leur chaleur du sud et l’ont généreusement partagé avec un public très réceptif.

Bulveard des Airs en live au festival Soirs d'été du 3ème OÜI FM

Pour la suite, place à Jil is Lucky ! Le Niçois, malheureusement blessé au genou, l’empêchant de danser avec son public, a malgré tout assuré une prestation pop tout en rythmes, notamment avec ses tubes Stand All Night et The Wanderer. Un très beau moment de live, et une découverte signée OÜI FM.

Tété en live au festival Soirs d'été du 3ème OÜI FM

Le clou de la soirée, c’était Tété : assurant un spectacle rendant hommage aux standards jazz et blues, le showman fait une entrée tonitruante sur scène accompagné de ses fameux musiciens en costume ! Pas de danse endiablés et rock’n’roll survolté, Tété joue avec ses influences et pose son public avec ses tubes folk, aussi bien qu’il l’enflamme en venant à sa rencontre, pour un bain de foule d’anthologie ! Un des grands moments de ce festival.

Tandis que Chat-muel se baladait dans la foule, au point de se perdre, les trois concerts se sont achevés sur un temps particulièrement fort, et laisse encore une fois la Place de la République les yeux et les oreilles engourdis par tant de lumière, de bruit et de fureur ! Plus qu’une journée de concerts gratuits, et comme toujours on espère vous y voir encore plus nombreux !