Stone Temple Pilots attaquent leur chanteur en justice

Publié le 27 mai 2013 à 11:07
Matthias Haghcheno Par Matthias Haghcheno
Rédacteur

Scott WeilandScott Weiland a utilisé le nom de son groupe pour promouvoir son album solo. Il n’aurait pas dû.

L’histoire des Stone Temple Pilots et de leur leader Scott Weiland va atteindre le point de non retour : officieusement viré du groupe en février dernier, il a néanmoins utilisé leur nom pour promouvoir son album solo, ce dont il n’aurait pas le droit puisque deux closes signées respectivement en 1996 et en 2010 interdisaient à chacun des membres séparés d’utiliser le terme « Stone Temple Pilots » à des fins promotionnelles.

Déjà viré de sa formation pour divers problèmes d’addiction, Weiland s’est dit blessé de constater que le groupe avait entre temps repris son activité avec Chester Bennington, la voix criarde de Linkin Park. Son avocat a d’ores et déjà interdit à la radio américaine KROQ de diffuser leur dernier single en date Out of Time.

Scott Weiland ne vous dit rien ? Quand il n’était pas en cure, il s’est surtout fait connaître pour avoir bâti le Velvet Revolver, soit les « vrais » Guns n’ Roses, sans Axl Rose bien évidemment.