Sixto Rodriguez : un concert parisien trop attendu ?

Publié le 4 juin 2013 à 21:00
Cécile Descamps Par Cécile Descamps
Rédactrice

Sixto RodriguezHier soir, pour son premier show parisien, Sixto Rodriguez a été acclamé comme une véritable star par les 6.300 personnes présentes au Zénith. Impressions mitigées pour un concert très attendu…

Il est arrivé sur scène aux bras de sa fille, passablement vieilli. Grand, chapeau noir vissé sur la tête, pantalon en cuir et veste noire, et les yeux cachés par ses traditionnelles lunettes fumées (il est quasiment aveugle).

Rodriguez a joué pendant une petite heure ses plus fameuses chansons oubliées chez nous puis réhabilitées par le film documentaire Searching for Sugar Man. La voix manque de justesse et la guitare n’est pas dans le rythme, le groupe derrière lui essaie tant bien que mal de suivre au détriment de la cohésion musicale.

Mais l’esprit du concert reste néanmoins bon enfant avec un public acquis à la cause de cet homme humble qui ponctue ses chansons de « Vive la France » ou en entonnant un « C’est si bon » ou encore « La vie en rose« .

À la sortie, les avis étaient partagés entre les musiciens avertis aux oreilles malmenées et les fans heureux de vivre cette si belle histoire de Sixto, la légende des années 70 qu’il ne faut pas oublier !