Shadow of the Colossus, chef-d’œuvre trop méconnu du jeu vidéo, revient en 2018

Publié le 19 septembre 2017 à 18:06
Matthias Haghcheno Par Matthias Haghcheno
Rédacteur

Accrochez-vous à votre slip : un des plus beaux jeux de la PS2 signe son grand retour.

Aussi tragique que gracieux, plein de poésie, métaphysique : en 2005, les mots manquaient aux quelques joueurs chanceux qui glissaient le disque de Shadow of the Colossus dans leur PlayStation 2 de l’époque. Réalisé par le JAPAN Studio de Sony sous la houlette créative de l’artiste Fumito Ueda et de son équipe, mis en musique par le compositeur japonais Kow Otani, le jeu vous mettait dans la peau de Wanda, héros mutique cherchant à ressusciter sa bien-aimée sur les bases d’une vieille légende que cachent des terres désolées, abritant des colosses aux dimensions toutes plus vertigineuses les unes que les autres. Pour ramener à la vie sa dulcinée, le héros devra dénicher et affronter tous les géants jusqu’au dernier, quitte à perdre, au passage, un peu de son humanité…

Chef-d’œuvre contemplatif comme il n’y’en a encore que trop peu, Shadow of the Colossus est, depuis, entré au Panthéon du jeu vidéo : ne dévoilant jamais plus au joueur que ce qu’il fait traverser à son avatar, trébuchant et hésitant (comme lui) à accomplir sa mission jusqu’au bout, allant même jusqu’à poser des questions nos actions et leurs répercussions, le titre n’était pourtant pas le premier fait d’arme remarqué d’Ueda et son équipe, qui publiait déjà, en 2001, un autre jeu touché par la grâce : ICO.

Colosse aux pieds d’argile, le résultat (aux ambitions démesurées pour une console comme la PlayStation 2, à bout de souffle), bien que marquant et indispensable, souffrait de lacunes techniques que certains considéraient déjà comme rédhibitoires. Porté sur PlayStation 3 dans une version HD en septembre 2011 avec son grand frère ICO, Shadow of the Colossus connaîtra une ultime réédition sur PS4, recréé de A à Z par le studio Bluepoint Games (spécialiste des remakes). Et la dernière bande-annonce, tout juste dévoilée dans le cadre du Tokyo Game Show 2017 qui se tiendra du 21 au 24 septembre ne peut que vous coller quelques frissons d’excitation épique – à moins que vous n’ayez pas de cœur, ce qui peut arriver.

En attendant une date plus précise pour ce qui s’annonce être la meilleure version d’un jeu-culte, on vous conseille vivement The Last Guardian, dernière création en date de M. Ueda, disponible sur PS4 depuis la fin d’année 2016.