OÜI FM vous invite à l’exposition Mini Maousse 6

Publié le 15 mai 2017 à 14:17

Du 17 mai 2017
Au 16 juillet 2017

Cité de l’architecture et du patrimoine
45 avenue du Président Wilson
75016 Paris

Habiter le temporaire : du 17 mai au 16 juillet à la Cité de l’architecture et du patrimoine, à Paris.

La 6ème édition du concours biennal de micro architecture avait pour thème : la Nouvelle Maison des jours meilleurs. Cette année, le concours Mini Maousse était consacré à la conception d’une habitation temporaire à la structure modulable, adaptable, empilable, démontable et transportable, répondant à différentes situations de mal-logement. Proposé aux étudiants d’écoles d’architecture, d’ingénierie et de design, il est, pour la première fois depuis sa création en 2003, ouvert aux écoles francophones belges, suisses et tunisiennes. Sur les 200 projets reçus, 8 sont sélectionnés et présentés lors de l’exposition. Le projet lauréat fait l’objet d’une expérimentation grandeur nature à Nantes. L’exposition Mini Maousse 6 propose de découvrir les projets de ces lauréats à échelle 1.

En 1956, à la demande de l’abbé Pierre, pour palier aux situations de mal-logement, l’ingénieur Jean Prouvé propose la Nouvelle Maison des jours meilleurs. Inventée pour pouvoir être construite en série et montée en quelques heures, elle est baptisée par Le Corbusier comme « le plus parfait moyen d’habitation » pouvant induire la possibilité d’industrialisation de l’habitat et répondre à la situation catastrophique du logement. Monté en seulement 7 heures, près du pont Alexandre III à Paris, il s’agit d’un prototype qui devait être dupliqué en de nombreux exemplaires et donner un toit à des milliers de sans-abris. Il n’a cependant été confectionné qu’à une poignée d’exemplaires, car jamais homologué à l’époque. C’est dans la filiation technique et idéologique de cette Maison des jours meilleurs que la Cité de l’architecture et du patrimoine a lancé la sixième édition de son concours Mini Maousse.

Près de 4 millions de personnes mal logées en France. Dans cette problématique où se croisent de multiples enjeux sociaux, humanitaires ainsi que de conception, il s’agit d’imaginer une maison en métal et bois, pour des individus isolés autant que pour des familles. Avec ces matériaux, on peut ainsi obtenir un habitat de qualité bien supérieure que les préfabriqués d’aujourd’hui, bien isolé, confortable et pour un coût réduit. Le concours et l’exposition Mini Maousse 6 visent à stimuler l’habitat modulaire et temporaire au profit des plus démunis, accordant une place centrale à l’humain. Découvrez-y les 8 projets lauréats et les 17 projets mentionnés à travers maquettes, images et éléments d’architecture.

Pensez à réécoutez la chronique d’Iris sur l’exposition Mini Maousse 6 en cliquant iciTentez de gagner vos billets coupe-fil, qui donnent aussi accès à l’exposition permanente à la Cité de l’architecture et du patrimoine, en répondant à cette question :

Désolé le concours est terminé