OÜI FM partenaire du festival Ilophone

Publié le 19 mai 2016 à 16:22

ilophoneRendez-vous les 9, 10 et 11 septembre sur l’île d’Ouessant.

Fidèle à son esprit à la fois festif, éclectique et exigeant, le festival Ilophone lève enfin le voile sur sa programmation. C’est donc Mickey 3D qui fera l’ouverture, vendredi 9 septembre, du plus à l’ouest des festivals français. Après un détour par les Vieilles Charrues cet été, le groupe originaire de la Loire, et révélé en 2000 par le titre La France a peur, viendra présenter à Ouessant son dernier album : Sebolavy.

À 40 ans passé, et après sept ans d’absence, Mickey 3D se dit moins rebelle qu’à ses débuts, « plus apaisé », mais toujours aussi insoumis et militant, inspiré par ses grands frères d’armes : Hubert-Félix Thiefaine, Noir Désir ou Miossec (parrain du festival Ilophone depuis sa création). Il partagera la scène, ce jour là, avec Success, mélange de rock pur jus et d’électro, et avec Luke autre tête d’affiche de cette 9ème édition. Le groupe français a sorti l’année dernière son cinquième album Pornographie. Un album coup de poing, très engagé, plein de révolte et de colère.

Le lendemain, samedi 10 septembre, c’est une autre formation à énergie positive qui viendra enflammer l’Ilophone. Connu pour son éclectisme, alliant métal alternatif, rock et rap, Mass Hysteria viendra défendre sur la scène ouessantine Matière Noire, son dernier album à la rage très communicative. Un peu plus tôt dans la soirée, les festivaliers pourront découvrir le rock heavy-blues et pop de Wicked, jeune groupe brestois accompagné par la Carène, structure avec laquelle le festival Ilophone a souhaité s’associer cette année pour soutenir des artistes émergeants.

Avec une telle programmation, nul doute qu’il y aura encore du monde sur le caillou ouessantin le week-end du 9, 10 et 11 septembre. D’autant que les organisateurs ont gardé dans leur panier quelques surprises… Rappelons aux éventuels retardataires que les deux dernières éditions de l’Ilophone se sont jouées à guichets fermés !