Ouf ! Ils ont changé de nom !

Publié le 24 juillet 2015 à 16:56
Cécile Descamps Par Cécile Descamps
Rédactrice

Black Sabbath, Red Hot Chili Peppers, Pink Floyd, Kiss, The Beach Boys, Queen, The Cure, Pearl Jam… autant de noms inscrits dans la légende du rock ! Et vu ce qu’ils avaient choisi au départ, c’était pas toujours gagné !

Sweet Children

Green Day

C’est les futurs sales garnements de Green Day qui se cachaient derrière ces bons enfants !

Tony Flow and the Miraculously Majestic Masters of Mayhem

Red Hot Chili Peppers

Finalement, Red Hot Chili Peppers, à côté, c’est pas trop compliqué !

The Young Aborigines

Beastie Boys

« On avait l’idée que la musique devait être primitive, dans une certaine mesure, c’est pour ça qu’on a choisi ce nom« , explique Jeremy Shatan, bassiste des Beastie Boys. « J’avais même acheté un CD de musique aborigène pour l’inspiration« . Et avec le recul ? « C’était le nom le plus stupide qu’on pouvait avoir« , reconnait finalement Mike D !

The Group

The Cure

Robert Smith et ses copains se sont cassés la tête pour baptiser leur toute première formation, alors qu’ils étaient au collège ! Au fil des changements de line-up, ils deviendront successivement The Obelisk, Malice, Easy Cure et enfin The Cure !

On a Friday

Radiohead

Nous sommes en 1986, et les futurs Radiohead répètent chaque vendredi. C’est lorsque Thom Yorke, les frères Greenwood, O’Brien et Selway signent chez EMI que la maison de disques leur demande de changer de nom qu’ils optent pour Radiohead, en référence au morceau des Talking Heads.

Mookie Blaylock

Pearl Jam

C’est en référence à un joueur de basket dont ils sont fans que le groupe d’Eddie Vedder décide d’abord de prendre son nom. Là encore, c’est la maison de disques, bien inspirée, qui leur demande de changer. Ils deviendront Pearl Jam (Pearl en référence au prénom de la grand-mère du leader).

Screaming Abdabs

Pink Floyd

C’est le nom que portait le groupe rejoint par Roger Waters, Nick Mason et Richard Wright alors qu’ils étaient étudiants, avant de devenir Pink Floyd !

The Polka Tulk Blues Band

Black Sabbath

Certes, à l’époque, Black Sabbath faisait encore dans le blues, mais on est d’accord, le groupe d’Ozzy Osbourne a bien fait de changer de nom ?

Wicked Lester

Kiss

Ce groupe new yorkais comptait parmi ses membres Gene Simons et Paul Stanley avant qu’ils ne rencontrent Peter Criss et ne fondent Kiss !

Smile

Queen

Un certain Tim Staffel fonde en 1967 le groupe Smile avec à ses côtés Brian May, Roger Taylor et un guitariste et claviériste, Chris Smith. Le groupe ne rencontre pas le succès mais a un fan fidèle (et bientôt moustachu), Farrokh Bulsara, un ami de Staffel, qui chante de son côté dans quelques petits groupes. Quand Staffel quitte le groupe, Bulsara le remplace. Smile devient Queen, et le nouveau chanteur Freddie Mercury !

The Golliwogs

Creedence Clearwater Revival

C’est le premier nom que s’était choisi Creedence Clearwater Revival ! Une golliwog est une poupée de chiffon, mais aussi une insulte raciste destinée aux personnes originaires d’Afrique subsaharienne à l’époque de l’empire colonial britannique.

The Pendletons

The Beach Boys

Cruel manque de crédibilité pour Brian Wilson : il écrit des chansons sur le surf sans jamais avoir touché une planche de sa vie ! Il y remédiera en baptisant les futurs Beach Boys en référence aux pendletons, chemises à carreaux alors à la mode chez les surfeurs.

Tom and Jerry

Simon & Garfunkel

Il ne s’agit pas là d’une référence au célèbre cartoon, mais d’un duo qui joue alors sous les pseudonymes de Tom Graph (pour le matheux Art Garfunkel) et Jerry Landis (Paul Simon était alors épris d’une demoiselle qui portait ce nom). Après une première séparation, ils reviendront sous leurs véritables identités : Simon & Garfunkel.