Open’er Festival, jour 1 : le live report de Cédric

Publié le 4 juillet 2013 à 17:55
Matthias Haghcheno Par Matthias Haghcheno
Rédacteur

Open'Er FestivalUne équipe de OÜI FM nous fait son petit compte-rendu d’un festival rempli de grands noms de la scène rock !

« Immense. C’est la première chose qui frappe les esprits en arrivant sur le site. C’est vrai qu’un aéroport en semi-activité se prête plutôt bien à accueillir plus de 50 000 personnes tous les jours. 75 hectares. Un minimum.

Voici plus de 10 ans qu’Open’er existe et pourtant ce festival reste méconnu chez nous. Avec un tel line-up cette année, Open’er mérite son statut de festival européen. Blur, Arctic Monkeys, Queen of Stone Age, Kings of Leon, Nick Cave, Skunk Anansie, Tame Impala, Editors, Alt-J pour le rock mais aussi Nas, Kendrick Lamar et Matisyahu pour les fans de hip-hop et de reggae ! Avec des DJ pour l’electro, de la folk, du classique et une grosse dose d’artistes locaux, plus d’une centaine de concerts font de ces 4 jours un incontournable dans le paysage festivalier européen !

Cette année, grâce au soutien de l’Institut Polonais, nous avons pu partir couvrir ce festival avec une petite équipe de OÜI FM.

Savages ont lancé pour nous ce festival. Les anglaises livrent un post punk rock, dignes descendantes de Patti Smith, et fournissent une puissante performance ! Un groupe à suivre lors de leur passage à Rock en Seine cet été ! Après une longue traversée du site (presque 2 km entre les deux scènes principales), Blur a été au top de sa performance. Après quelques aventures extra-conjugales (Gorillaz et The Good, The Bad & The Queen…), Damon Albarn est de retour dans sa formation initiale et c’est un énorme plaisir que de les voir à nouveau réunis sur scène ! En enchaînant tube après tube, discours sympathiques et bon jeu de scène, ils ont vraiment les bons arguments pour mériter leur statut de groupe mythique de la brit pop !

C’est aux cris de jeunes filles endiablées qu’Alt-J commence son show. Le quator anglais assure son concert entre une basse lourde et une caisse claire solide. Chaque nouvelle chanson est reprise en cœur par la foule et s’ils continuent sur leur lancée, Alt-J est sûr d’être un favori des festivaliers de cet été.

Kendrick Lamar à cloturé la soirée avec un bon hip-hop west coast dignes des plus grands. Le jeune rappeur de 26 ans a réussi à sortir de Campton, après avoir accompagné les plus grands, pour offrir une performance digne des meilleurs. Entouré de musiciens au très haut niveau, son flow est puissant et son plaisir de jouer au fin fond de la Pologne très communicatif ! Bitch don’t kill HIS vibe !

Une bonne fin de journée pour nous ! Aujourd’hui s’annonce chargé, Tame Impala, Arctic Monkeys et Nick Cave et ses Bad Seeds se suivent sur la grande scène, et pleins d’autres surprises à découvrir demain ici même ! »

Cédric Thierry-Mieg