Nouveau teaser du film Wonder Woman, toujours sur fond de polémique

Publié le 13 mars 2017 à 14:03
Angèle Chatelier Par Angèle Chatelier
Journaliste

L’héroïne Wonder Woman sera à l’affiche d’un film à paraitre en juin 2017, et qui a du mal à faire parler de lui sans rappeler les critiques à son encontre. L’actrice Gal Gadot, qui doit interpréter l’héroïne, réagit vivement aux polémiques.

Une « femme blanche à forte poitrine », une « pin-up » plutôt dénudée : depuis l’annonce de la sortie d’un film sur Wonder Woman, interprétée par Gal Gadot, les critiques fusent. Malgré tout, l’intrigue et le ton du film, à paraitre en juin 2017 se dévoilent un peu plus dans un nouveau teaser.

Mais c’était sans compter sur un certain nombre de critiques, qui ont débutées dès 2014. On apprenait à l’époque que l’actrice Gal Gadot interpréterait l’héroine. Sur les réseaux sociaux, beaucoup dénonçaient sa minceur – Wonder Woman étant à l’origine un peu plus pulpeuse. L’actrice et mannequin israélienne avait vivement réagi à cette polémique disant vouloir « incarner la Wonder Woman de notre époque ». Ironiquement, elle avait ajouté : “Les amazones se coupaient un sein pour pouvoir tirer à l’arc, donc si on s’en tenait aussi littéralement au personnage originel, cela pourrait m’être problématique…”

Mais ça ne s’est pas arrêté là. Fin 2016, le personnage de Wonder Woman est choisi par l’ONU pour être l’ambassadrice honoraire pour l’émancipation des femmes et des filles. Une décision saluée pour beaucoup, vivement critiquée par d’autres. « Bien que ses créateurs aient voulu représenter Wonder Woman comme une guerrière forte et indépendante avec un message féministe, la réalité c’est que c’est une femme blanche avec des mensurations impossibles et légèrement vêtue » dénonçait alors une pétition, qui a recueilli depuis plus de 45 000 signatures. Résultat : Wonder Woman était destituée de son poste d’ambassadrice.

Au Time, celle qui incarnera l’héroïne dans le film consacré avait exprimé son mécontentement : « Quand les gens disent que Wonder Woman devrait se couvrir, ils disent ‘’Si elle est intelligente et forte, elle ne peut pas être sexy’’. Ce n’est pas juste. Pourquoi est-ce qu’elle ne peut pas être tout ça ? ». L’actrice est même allée plus loin, rappelle 20minutes, défendant sa vision du féminisme. « Ce n’est pas brûler des soutiens-gorges et haïr les hommes, c’est une question d’égalité de genre » souligne-t-elle, ajoutant qu’il faut éduquer les garçons, « montrer aux garçons des femmes fortes dans des positions de pouvoir ».

Le film Wonder Woman lui, parait peu de temps après Batman VS Superman, de Zack Snyder. L’héroïne sera plongée au coeur de la Première Guerre mondiale et sera poussée à s’engager avec les forces américaines. La sortie est prévue le 7 juin 2017.