Nickelback ou conduire, il faut choisir !

Publié le 30 novembre 2016 à 10:26
Mathieu David Par Mathieu David
Rédacteur

NickelbackLa police canadienne menace ceux qui prendraient le volant après avoir consommé de l’alcool de les forcer à écouter le groupe de Chad Kroeger.

La lutte contre l’alcool au volant fait également en dehors de la France. Au Canada, la police a redoublé d’imagination dans sa campagne de prévention, en trouvant un argument des plus originaux : faire écouter NickelBack aux contrevenants. Voici le message qu’on peut lire sur la page Facebook officielle de la police de Kensington :

« Alors, la période de vacances arrive et cela veut dire plus d’interactions sociales, fêtes dans les bureaux et des libations alcoolisées. À cause de cela, vous allez être plus nombreux à devoir vous organiser pour rentrer chez vous. Pour vous épargner des problèmes de fin de soirée, désignez un chauffeur sobre à l’avance, notez le numéro d’un service de taxis ou rester dormir chez vos amis. Tout et n’importe quoi qui peut vous éviter de boire et de conduire ensuite. 

Cela dit, sachez que la police de Kensington sera là pour le restant de l’année et cherchera ceux qui sont assez bêtes pour penser qu’ils peuvent conduire en ayant bu. Quand on vous attrapera, et on vous attrapera, en plus d’une lourde amende, une inscription dans votre casier judiciaire et des années de retrait de permis de conduire, nous allons vous fournir un cadeau bonus en vous faisant écouter du Nickelback lors de votre trajet vers la prison.

Pas besoin de nous remercier, nous imaginons que si vous êtes assez inconscients pour prendre le volant après avoir bu, un bon coup de Chad Kroeger et ses gars sera le cadeau parfait.

Alors, s’il vous plaît, ne gâchons pas un bon exemplaire de Nickelback encore scellé. Ne buvez pas avant de conduire et nous ne vous le ferons pas écouter. »

En gros, voici ce qui vous attend dans le fourgon de la police canadienne si vous êtes pris avec un alcootest positif :

Ce n’est pas la première fois que Nickelback est utilisé à des fins dissuasives… ou presque. En 2015, une vidéo humoristique mettait en scène une application pour smartphone fictive qui jouait des morceaux du groupe canadien à ceux qui essayaient de rappeler leur ex.

Pour celles et ceux qui écoutent Nickelback ailleurs que dans un véhicule de police, sachez que le groupe est actuellement en train de préparer un nouvel album.