Metallica interdit à l’armée d’utiliser ses chansons

Publié le 13 février 2013 à 13:08
Mathieu David Par Mathieu David
Rédacteur

MetallicaLors d’une interview donnée à la presse américaine, le militaire qui a tué Oussama Ben Laden a évoqué les méthodes d’interrogatoire qu’ils employaient, qui incluaient l’écoute de chansons de Metallica.

Le soldat américain anonyme qui a tué Oussama Ben Laden en 2011 a été interviewé par le magazine américain Esquire. Dans ce long entretien, au cours duquel il évoque ce que lui et sa famille ont vécu après cet évènement, il parle des méthode d’interrogatoire utilisées par l’armée américaine : « Au début de la guerre en Irak, nous utilisions la musique de Metallica  pour canaliser l’agressivité des gens avant de les interroger. Metallica a eu vent de cela et nous a dit ‘hé, s’il vous plait, n’utilisez pas notre musique parce que nous ne voulons pas promouvoir la violence’. Je me suis dit ‘les gars, vous avez un album qui s’appelle Kill’Em All’. ».

La musique de Metallica avait aussi été utilisée dans un autre contexte par l’armée américaine. Lors d’une interview donnée à la télévision allemande en 2008, le chanteur James Hetfield, interrogé sur l’utilisation de sa musique comme instrument de torture à la prison de Guantanamo, ne s’est pas montré aussi catégorique : « D’un côté je suis content que ma musique ait été choisie, j’en suis fier et […] elle affecte ces gens. […] D’un autre côté ça m’embête parce que je ne veux pas que nous soyons associés à un quelconque discours politique. Nous sommes le plus apolitiques possibles […] car nous nous voulons rassembler les gens. »