Matthew Bellamy

Publié le 9 juin 2012 à 19:40
oui fm radio rock Par oui fm radio rock
Rédacteur

Matthew BellamyMatthew Bellamy est né à Cambridge le 9 juin 1978 et a déménagé dans le Devon avec sa famille à l’âge de 10 ans.

George Bellamy, le père de Matthew, était dans un groupe appelé The Tornadoes, premier groupe musical britannique à être numéro 1 au Hot 100 du Billboard aux États-Unis dans les années 1960, avec l’instrumental Telstar, fin décembre 1962 et début janvier 1963, pendant trois semaines de suite.

À l’âge de 13 ans, les parents de Matthew ont divorcé. « Tout se passait bien à la maison, en classe bon élève, nous avions de l’argent« , raconte Matthew « Jusqu’à l’âge de 13 ans tout allait bien. Je pense que j’ai eu tout ce que je voulais jusqu’à l’âge de 13 ans, oui. Puis, tout a changé, mes parents ont divorcé, et je suis allé vivre avec ma grand-mère, elle n’avait pas beaucoup d’argent, j’ai une soeur qui est plus jeune que moi, elle est en fait ma belle-soeur… mon père l’avait eu d’un autre mariage, et aussi un frère plus âgé. Jusqu’à l’âge de 14 ans, la musique faisait partie de ma vie, car elle faisait partie du cercle familial : mon père était un musicien, il avait un groupe, etc… Mais c’est seulement quand j’ai emménagé avec mes grands-parents que j’ai commencé à jouer de la musique moi-même. C’était comme un besoin pour moi.  »

Matthew a commencé à jouer du piano à 6 ans, lorsque son frère l’a influencé à rejouer sur un piano la bande son d’une série TV. Matthew réussi à jouer la chanson et son frère lui a demandé de jouer en face de ses amis.A l’âge de 11 ans, après avoir vu Jimi Hendrix mettant le feu à sa guitare, il a décidé d’acheter une guitare, et a demandé à sa grand-mère.

Après avoir commencé à jouer dans un premier groupe, Bellamy rejoint celui de Dominic Howard, Gothic Plague. Ne leur manquant qu’un bassiste, ils demandent à leur camarade Christopher Wolstenholme, rencontré lors d’un concert, d’apprendre la basse et de se joindre à eux, ce qu’il accepta, bien que n’ayant de l’expérience qu’en matière de chant et de batterie. Formé en 1992, le groupe prit, début 1994, le nom de Rocket Baby Dolls, avant d’être rebaptisé par la suite Muse.

Vers sa majorité, Matthew part vivre et travailler à Exeter chez un ami peintre et décorateur. Leur appartement est une sorte de squatt où les seringues hypodermiques se mélangent aux poudres et aux papiers d’aluminium, et où les gens vont et viennent à n’importe quelle heure du jour et de la nuit. « En conséquence, je n’ai jamais touché aux drogues comme la cocaïne ou l’héroïne », avoue-t-il. « J’ai vu à cette époque les effets qu’elles avaient sur les gens. » Toujours à cette époque, il entreprend un long périple à travers l’Europe, durant lequel il découvrira l’Italie, la Grèce et l’Espagne, et composera une grande partie de Showbiz.