Livre : L’année du rat

Publié le 21 mars 2011 à 0:01

L'année du rat - Régis DescottL’année du rat pourrait bien entraîner la chute de l’homme.

Paris – Nouvel an chinois – Le lieutenant Chim de la BRT (Brigade de Recherche et de Traque) est envoyé sur une scène de crime dans la campagne normande.

Un fermier et sa famille ont été assassinés avec une sauvagerie inouïe. Les prélèvements effectués laissent songeurs : tueurs multiples, probablement des fugitifs qui auraient peut-être agi sous l’influence d’une nouvelle drogue.

Mais le laboratoire d’analyse révèle des résultats autrement plus inquiétants qui vont entraîner Chim dans le monde troublant de la recherche génétique de pointe. Premier théâtre de son enquête : le laboratoire qui fabrique le célèbre « Jouv X », produit miracle qui promet la jeunesse éternelle. De Paris à la Scandinavie, des tours de la Défense aux fonds marins de la Manche, Chim va mener une enquête redoutable et périlleuse pour remonter la piste des tueurs. Jusqu’à ce qu’il découvre l’horreur suprême, diabolique, qui menacera son intégrité mentale et la survie de l’humanité.

Une précision, une élégance et une tenue inédites ainsi qu’un sens de la métaphore saisissant…

Régis Descott rompt avec l’univers de la folie et de la psychiatrie chers à ses précédents romans pour composer une intrigue moderne et effrayante, dans le Paris des prochaines décénnies.

«  Une précision, une élégance et une tenue inédites ainsi qu’un sens de la métaphore saisissant  »  Le Monde.

Régis Descott vit à Paris (16e). Il compte parmi les auteurs de thriller français les plus prometteurs. Il a notamment publié Pavillon 38 (succès critique et public, en cours d’adaptation au cinéma) et Obscura (40 000 exemplaires vendus, toutes éditions confondues). Après ce roman historique dans la France du XIXe siècle, cet ancien concepteur de jeux vidéo projette cette fois sa fascination pour les états limites dans un roman d’anticipation.

OÜI FM vous offre L’année du rat, de Régis Descott. Pour tenter votre chance, répondez à la question suivante :

Désolé le concours est terminé