Les frères Coen sur le remake de Scarface

Publié le 15 février 2017 à 10:55
Angèle Chatelier Par Angèle Chatelier
Journaliste

Prévu pour août 2018 et en cours d’écriture depuis 2011, le film passera sous les yeux experts des deux prodiges du cinéma.

Après le retour de Jack Nicholson dans le remake de Toni Erdmann, Variety nous apprend qu’Ethan et Joel Coen seront chargés d’apporter leur expertise pour le script du remake de Scarface, film culte des années 80. Un long-métrage qui est en cours d’écriture depuis… 2011. Connus pour avoir été au cœur de l’écriture du Pont des Espions (Steven Spielberg) ou Gambit (Michael Hoffman), les deux prodiges du cinéma seront aussi à l’élaboration du scénario de Suburbicon (Georges Clooney) qui devrait sortir courant 2017. 

Le remake de Scarface, scénarisé par les frères Coen est prévu, lui, pour le 10 août 2018. Le comédien Diego Luna (largement aperçu dans Rogue One: A Star Wars Story) est pressenti pour reprendre le rôle de Tony Montana, après Al Pacino en 1983. À The Hollywood Reporter, celui qui est aussi connu pour son rôle dans Le Parrain a réagi à ce projet : « Oh, ça me va. C’est intéressant. C’est comme ça que ça se passe dans cette industrie, on remake des trucs. Moi, par exemple, je vais peut-être m’inspirer d’un film que j’ai vu récemment. Je ne peux pas vous dire ce que c’est, mais ça parle de la cinquantaine. »

Ce futur long-métrage est en réalité un re-remake. Scarface, réalisé par Brian De Palma et sorti en 1983, s’inspire d’un film de Howard Hughes qui date, lui, de 1932. Reste à savoir si les frères Coen sauront rendre honneur au matériau sur lequel il s’appuie. En 1984, Al Pacino avait été nommé aux Golden Globes dans la catégorie « meilleur acteur dans un film dramatique ». Scarface a notamment été remarqué pour sa bande-originale, créée par Giorgio Moroder qui reçut, elle aussi, une nomination dans la catégorie « meilleure musique de film ». Les frères Coen, quant à eux, ont reçu des dizaines de récompenses notamment le Golden Globe 2008 du meilleur scénario pour No Country for Old Men.

-Via-