Le Zénith des Têtes Raides le 16 novembre

Publié le 10 juin 2011 à 10:40
Cécile Descamps Par Cécile Descamps
Rédactrice

Têtes RaidesLes Têtes Raides reviennent avec un nouvel album, L’an demain. Le groupe de Christian Olivier sera sur la scène du Zénith de Paris le 16 novembre prochain (rien que ça !).

Il a fallu un an d’écriture, de sessions d’enregistrement et de postproduction pour aboutir à cet album fervent et grave, sombre et semé de taches de soleil.

Toujours Têtes Raides, avec des ciels rouillés et des rages bitumeuses, mais aussi Têtes Raides renouvelé, avec plus d’espoirs et de fraternités que jamais. « Cet album est plus personnel dans l’écriture, moins frontal politiquement, plus poétique », note Christian Olivier, auteur et chanteur. Il se dit volontiers « à nouveau sur la recherche d’un autre sens, sur le verbe, sur quelque chose de plus intime ». Et quel plus beau symbole pour ce retour à un ancrage très chanson que la visite d’une légende, Jeanne Moreau, sur Le Condamné à Mort, adapté de Jean Genet !

Et la voix des chansons de Marguerite Duras et de Serge Rezvani (alias Cyrius Bassiak) s’est facilement installée dans les mots d’aujourd’hui de Christian Olivier. Pour cet album, il a voulu une écriture « plus compacte », avec le désir d’être entendu plus directement et plus lisiblement. Très naturellement, s’est reconstruit le line-up du groupe, renouvelé comme à chaque album depuis une vingtaine d’années. Un signe : les nouveaux arrivants sont à la rythmique. Le bassiste Antoine Pozzo di Borgo est un touche-à-tout notamment passé par Jim Murple Memorial, et le batteur Éric Delbouys a joué avec divers concerts mais aussi avec des conteurs… « Ils apportent beaucoup de propositions, sont ouverts et s’intègrent bien aux personnages Têtes Raides. Avec Serge Bégout à la guitare, ils ont trouvé une parfaite cohérence rythmique. »

http://www.youtube.com/watch?v=4DZ72qYbmy4&feature=player_detailpage