Le vinyle Haute Définition, bientôt une réalité

Publié le 21 mars 2016 à 15:40
Matthias Haghcheno Par Matthias Haghcheno
Rédacteur

vinyle

De quoi supporter la résurgence du format.

Depuis une dizaine d’années maintenant, force est de constater que le retour du vinyle est plus qu’un simple effet de mode passager : générant plus de revenue que le streaming sur le seul marché américain, symbole absolu du retour à l’objet cher aux collectionneurs, le disque grand format est un acteur aussi inattendu qu’important sur un marché de la musique toujours en mouvement. Un revival figé dans un certain idéal, mais qui se heurte aux prérogatives économiques de notre époque ; la production de masse et le respect de l’environnement, entre autres.

Une qualité deux fois meilleure, compatible avec les platines actuelles

Et la société Rebeat Digital pourrait avoir trouvé la solution avec le vinyle Haute Définition, ou « HD Vinyl » comme il se fait appeler pour le moment. Le brevet déposé explique en détail ce tout nouveau format de disque vinyle, qui gagnerait 30% d’espace disponible, 30% de volume sonore, et doublerait la qualité du son, le tout en divisant par deux le coût de production et en réduisant le temps de fabrication de 60%. Rien que ça ! Des chiffres impressionnants qui seraient rendus possibles grâce à une nouvelle technique de gravure au laser, bien plus écologique, reléguant la presse à l’ancienne au rang d’antiquité, et augmentant notamment la précision des micro-sillons et la fidélité du son. À noter que ce « HD Vinyl » serait entièrement compatible avec nos platines actuelles, bien que des modèles HD soient également prévus pour tirer profit au maximum des nouveautés.

Actuellement en recherche de fonds, Rebeat Digital pourrait être en mesure de lancer son nouveau format d’ici trois ans.

-Via-