Le Rock Dans Tous Ses États 2014 – Live report

Publié le 6 juillet 2014 à 17:09
Cécile Descamps Par Cécile Descamps
Rédactrice

L'équipe d'Au Secours, C'est Du Live ! (19h-21h) était au festival normand... on vous raconte !L’équipe d’Au Secours, C’est Du Live ! (19h-21h) était au festival normand… on vous raconte !

Un festival, c’est toujours beaucoup d’émotions, de rencontres et d’instants musicaux hors-pair, et au Rock Dans Tous Ses États, OÜI FM est bien servi tous les ans ! Depuis 31 ans maintenant, une équipe de passionnés, de bénévoles et de mélomanes investissent l’hippodrome d’Évreux pour offrir à des milliers de festivaliers un week-end mémorable.Pour cette édition 2014, l’affiche était assez prestigieuse : Kasabian, Girls In Hawaii, Interpol et même Massive Attack… nos oreilles en ont pris pour leur grade…

La pluie ne nous aura pas arrêté. Sous notre tonnelle, en direct pour OÜI FM tous le week-end, nous revenons avec des interviews et du live ! De quoi vous faire planer mais aussi danser, c’est promis… le tout, bien au chaud !

Two Bunnies In Love ouvre la danse. Gagnants du tremplin Ricard S.A Live, ils seront même au festival Soirs d’été, si vous les avez loupé. Hipster, talentueux, à la pointe de la musique actuelle, ils sont une valeur sûre. Se mélangeant avec les Concrete Knives et Caandides (dont l’un des membres faisait partie), ils défendent leur musique aussi indé que détonante.

80% de pluie assurée. Merci Météo-France ! Mais vous savez, des jolies bottes jaunes, un k-way design et de la bonne musique, ça réchauffe les cœurs ! Et ça n’est pas Kasabian qui nous fera dire le contraire, sous un ciel orangé, presque rose de musique planante, ils nous ont offert le meilleur des remèdes à la pluie : un bon concert ! Du premier au dernier rang, personne n’a été déçu ! Pour la sortie de leur nouvel album 48.13, Kasabian nous a offert un show excellent, avec beaucoup de chaleur humaine. Au cas où vous ne le sauriez pas : cet album est vraiment à découvrir au plus vite, vite, très vite !

Des lunettes, une chemise vintage et un groove sans précédent : Gaspard Royant prolonge les années 60 ! C’est en 2012 que Gaspard Royant sort un premier album, complètement analogique, et très bientôt, il se produira au festival Soirs d’été. Parce que ce que vous allez entendre là, ça donne envie :

Birth Of Joy, MGMT, Sarah W Papsun ou encore Acid Arab, la soirée du vendredi fut riche ! Les courbatures se font déjà sentir, et la boue envahit nos pantalons, mais passons. Un festival, c’est aussi ça, et c’est ce qu’on aime !

Réveillés à l’aube et prêts à vous faire vivre une soirée mémorable à travers votre poste de radio, nous attaquons sans attendre les préparatifs de la soirée.

Girls In Hawaii, les rois en termes de folk aérienne ! Après une pause de deux ans, les revoilà cette année avec Everest, un album pleins de couleurs, et de saveurs, qui vous transporte très loin. Rencontre :

Quitter la statue de liberté pour retrouver le bel hippodrome d’Evreux, c’est le pari réussi d’Interpol. Assez impressionnés face à ces tyrans de l’indé-rock, nous ne faisions pas les malins lors de l’interview, ni même pendant leur concert ! Une attitude avec une telle ardeur, une telle audace, ça ne peut que vous faire passer une heure mémorable. Pari réussi.

00h35. Après avoir dansé sur Deltron 3030, place à une autre ambiance. Arrivé avec 15 minutes de retard, dans une atmosphère haletante, lugubre, pleine de lumière sombre, Massive Attack démarre avec une intro captivante. La chanteuse, arrive. Malheureusement, devant, impossible d’entendre sa voix. Des bruits sourds se mélangent à Teardrop, une basse bien trop forte. Un peu dommage… Ils sortiront prochainement un nouvel album, alors on tâche de se rassurer pour la suite !

Le Rock Dans Tous Ses États : deux jours intenses, boueux, mais pleins d’amour ! Vivement l’année prochaine !