Le générique de la série Stranger Things au violoncelle

Publié le 22 décembre 2016 à 18:17

Branchez votre casque et appréciez.

Rarement une série n’avait connu un succès aussi fulgurant. Par ses décors, ses comédiens pré-ados joufflus, son ambiance haletante et ses clins d’oeil à la science fiction des années 80 et 90, la série Stranger Things – produite par Netflix – a conquis le monde rien qu’en huit épisodes. Le générique, composé par S U R V I V E, y est pour beaucoup.

 

-SPOILER-

Stranger Things suit les aventures de trois petiots, attachants, espiègle et terriblement intelligents, prêts à tout pour retrouver leur ami Will, caché dans un univers parallèle étrange et ténébreux. Dans la forêt de la petite ville texane, Hawkins, se cache un mystérieux laboratoire appartenant à l’Etat américain, géré par le département de l’Energie. Résultat, des millions de fans alimentent des théories loufoques, parfois tirées par les cheveux, souvent probables, autour de cet univers mystérieux, appelé « Upside Down ». Et Ernest Moniz ne va pas aider à les infirmer. Le Secrétaire américain de l’Energie, invité dans l’émission Chelsea n’a pas nié l’existence d’un tel univers : « Je crois que ce laboratoire du département de l’Energie a réellement existé dans les années 80. Vous pouvez y croire ce que vous souhaitez ». Il a ajouté qu’ils travaillaient, eux aussi à l’époque, sur les univers parallèles…

En août 2016, Netflix a publié une étrange bande-annonce, supposant dans la foulée l’arrivée d’une saison 2 pour Stranger Things. Le co-créateur de la série, Matt Duffer, a annoncé au site IGN que les personnages seront « un an plus vieux, avec tous les changements que cela suppose ». Ajoutant : « Nous allons prendre cela en compte et l’incorporer dans l’histoire. » La saison 2 devrait donc se dérouler à l’automne 1984.

-Via-