« La Belle et la Bête », premier Disney à honorer la communauté LGBT

Publié le 3 mars 2017 à 15:58
Angèle Chatelier Par Angèle Chatelier
Journaliste

Le long-métrage La Belle et la Bête, prochain Disney/Pixar, est le premier de la firme à intégrer un personnage officiellement homosexuel.  Le film sortira le 22 mars prochain. 

C’est une première. Dans le prochain film Disney, La Belle et la Bête – dont la sortie en France est prévue le 22 mars 2017 -, un personnage sera homosexuel. Inédit dans un film de la multinationale. Au magazine britannique Attitude, le réalisateur Bill Condon a annoncé qu’il y aurait même une scène « ouvertement homosexuelle ». C’est le personnage de LeFou, interprété par Josh Gad qui « est confus sur ce qu’il ressent réellement », ajoutant qu’il se rend compte qu’il éprouve des sentiments pour un autre personnage, Gaston. Pour le réalisateur, c’est un grand tournant pour la firme productrice de long-métrage d’animation : « Disney envoie un message sur ce qui est normal et naturel. C’est un message qui va être entendu dans tous les pays du monde, même ceux où il n’est pas socialement acceptable, voire illégal, d’être gay », a-t-il souligné, traduit par Le Figaro. L’acteur Josh Gad s’est lui-même dit fier d’interpréter ce rôle sur son compte Twitter.

Ce n’est pas la première fois que des soupçons pèsent sur la sexualité des personnages de Disney. De nombreuses personnes considèrent La Reine des neiges comme le film Disney le plus « LGBT friendly ». L’héroïne, Elsa, est indépendante, célibataire, et ne se laisse pas faire. Selon Konbini, la peur d’Elsa face à ses pouvoirs pourrait représenter celle du coming-out. La bande-originale entêtante du film, le fameux Libérée, délivrée, en serait aussi une allégorie. Le réalisateur du film, Chris Buck – sans infirmer ou confirmer ces informations – avait déclaré être « conscient de ce qu’il se passe dans la société aujourd’hui. » La suite de La Reine des neiges sortira en 2018. Reste à savoir si Elsa aura une petite amie et non un prince charmant.