Foo Fighters, Portugal. The Man, Ed Sheeran : le rock et la pop (aussi) célébrés aux GRAMMY Awards 2018

Publié le 29 janvier 2018 à 16:20
Matthias Haghcheno Par Matthias Haghcheno
Rédacteur

Les Foo Fighters et Ed Sheeran, gagnants des GRAMMY Awards 2018

Y a pas que Bruno Mars dans la vie.

Cette année, les « Grammies » fêtaient leurs 60 ans. 60 ans de musique américaine, célébrée comme il se doit (une fois n’est pas coutume) au Madison Square Garden de New York. Un événement hors norme qui a achevé de couronner les géants de la pop music made in USA tels Bruno Mars ou encore Kendrick Lamar, ponctué de lives tous plus impressionnants et démesurés les uns que les autres.

Depuis plusieurs années maintenant, difficile d’ignorer la place toujours plus importante accordée par le public au hip-hop et au r’n’b, des genres auxquels s’identifient les générations les plus influentes en termes de tendances. S’il est toujours difficile de parler de mode en musique, force est de constater que le rock leur a cédé le trône – non pas sans laisser quelques traces.

La 60ème cérémonie des GRAMMY Awards, le 28 janvier 2018, a notamment consacré Ed Sheeran et Portugal. The Man dans les deux catégories majeures du genre Pop (meilleure performance solo pour le premier, meilleure performance à deux ou en groupe pour les seconds).

Au-delà des catégories consacrées au genre lui-même (meilleure performance rock pour Leonard Cohen, meilleure performance metal pour Mastodon, meilleure chanson rock pour Run des Foo Fighters, meilleur album rock pour The War On Drugs et meilleur album alternatif pour The National), le rock’n’roll s’est infligé quelques sursauts de vie comme seul lui peut le faire.

Meilleur performance « American Roots » pour Alabama Shakes, meilleur album de blues traditionnel pour le Blue & Lonesome de The Rolling Stones ou encore plus beau visuel pour l’édition deluxe du dernier Father John Misty (pour l’aspect musical de ce dernier, on repassera).

Autant de preuves pour un genre qui, s’il semble parfois hiberner (pour reprendre les termes d’un rockeur de Sheffield légèrement aviné), saura toujours ressurgir et continuera d’exister, tant que son ADN persistera dans la musique moderne. On vous rassure – aucune raison qu’il disparaisse à ce jour.

Tout le palmarès des GRAMMY Awards 2018 à découvrir ici.

Commentaires