Flea explique le faux concert des Red Hot au Superbowl 2014

Publié le 5 février 2014 à 12:31
Matthias Haghcheno Par Matthias Haghcheno
Rédacteur

Flea s'explique sur la performance des Red Hot au SuperbowlAvec des guitares débranchées, c’est toujours un peu compliqué de jouer live.

Depuis quelques jours, le web s’enflamme autour de la performance des Red Hot Chili Peppers (et Bruno Mars, mais on s’en fout) : après quelques observations, force est de constater que la guitare de Josh Klinghoffer et la basse de Flea étaient tout simplement débranchées lors du « live », qui s’est tenu à la mi-temps de la finale du Superbowl 2014.

Sans prédispositions particulières à la magie, difficile pour le groupe de démentir la rumeur. Au contraire : dans un courageux (mais nécessaire) communiqué sur leur site officiel, Flea a décidé de justifier leur choix, vraisemblablement technique :

« Quand la NFL et Bruno [Mars, ndlr] nous ont demandés de venir chanter Give It Away pour la finale du Superbowl, il était clairement mentionné que le chant serait live, mais que la basse, la batterie et la guitare seraient pré-enregistrées. (…) La scène doit être installée en quelques minutes, et il pourrait y avoir des milliards de choses perturbant le show aux oreilles du public et des téléspectateurs. La NFL ne voulait pas gâcher sa soirée avec un son pourri, point. »

Honnête jusqu’au bout, il précise que la dernière fois qu’ils ont dû jouer en playback remonte à la fin des années 80, sur un plateau de Top of the Pops au Royaume-Uni :

« Je jouais avec des chaussures aux mains, John jouait sur les épaules d’Anthony et on se bousculait pas mal sur scène. »

Une petite blague qu’ils n’ont donc pas réitéré au Superbowl, puisqu’ils ont enregistré une piste spécialement pour l’occasion (quand même), sur laquelle Anthony Kiedis a chanté, bien en live.

« J’ai parlé à quelques uns de mes amis musiciens, des gens que je respecte énormément, et ils m’ont tous confirmé que si on leur avait demandé, ils l’auraient fait. (…) C’était un peu comme enregistrer un clip devant des milliers de personnes !«