Flea déterre une reprise du Clash

Publié le 21 juillet 2016 à 12:25
Matthias Haghcheno Par Matthias Haghcheno
Rédacteur

Et ça sonne plutôt bien.

Dans les années 90, un projet d’hommage de The Clash se dessine, et s’apprête à inviter la crème de la scène rock de l’époque pour une série de reprises. Parmi celles-ci, le bassiste des Red Hot Chili Peppers, Flea, avait choisi le titre Washington Bullets, enregistrée en compagnie de John Frusciante (guitariste historique des Red Hot sur leurs plus grands succès, parti en 2009), Stephen Perkins (batteur de Jane’s Addiction, auquel les Red Hot sont également liés, puisque leur guitariste Dave Navarro est venu les rejoindre succinctement pour l’album One Hot Minute en 1995) et Cherie Westridge. Une reprise jamais diffusée alors, considérée comme « pas assez bonne par les décideurs » d’après le principal intéressé.

Grâce aux Internets, Flea nous la fait quand même découvrir aujourd’hui via sa chaîne YouTube, et nous explique son choix parmi le catalogue plutôt garni du Clash : la chanson Washington Bullets, pamphlet politique à l’encontre de la violente prise de pouvoir du général Pinochet au Chili en septembre 1973, évoque le personnage de Victor Jara. Soutien du président socialiste Allende élu et assassiné lors du coup d’État, il fut emprisonné, torturé et tué par la dictature fomentée par les États-Unis. « C’est avec cette chanson que j’ai appris pour Victor Jara et je l’aime de tout mon cœur, que Dieu bénisse son âme » commente-t-il en légende la vidéo.

-Via-