Festival des Artefacts les 12 et 14 avril à Strasbourg

Publié le 3 avril 2012 à 0:01

artefactsOÜI FM vous offre des places pour le Festival des Artefacts les 12 et 14 avril, à StrasBourg.

Le Festival des Artefacts est le premier grand festival consacré aux musiques actuelles dans la région. Créé en 1996, il se déploie, sur deux semaines depuis 2008, à la fois au Zénith de StrasBourg et à La Laiterie.
Le Festival des Artefacts offre un « grand format » aux artistes et aux publics qui font l’actualité de la Laiterie tout au long de l’année. Son affiche internationale rassemble chaque année entre 25 000 et 30 000 spectateurs.
Dans une programmation qui voit plus loin que ses têtes d’affiches et s’articule, autour des courants artistiques qui font l’actualité de La Laiterie, le Festival des Artefacts propose une grand format en plusieurs temps, à chaque fois thématiques – gestes de programmation qui dessinent les moments aux festivaliers.
La séquence à La Laiterie – lieu central des tribulations d’Artefact depuis 18 ans et investie pour l’occasion de l’esprit du Festival – présentera une succession de soirées thématiques dont on sait par experience la singularité.

Le 12 avril invitera quelques fleurons d’une scène musicale jouissivement lancée à tombeaux ouverts pour percuter tous les Hall of fame… ainsi Skip The Use, né des cendres d’aventures punk passées, The Shoes au répertoire généreux et jubilatoire gorgé de Bombinettes électroniques qui ont su séduire le néo-Swinging London, Nasser trio trublion oeuvrant pour une planète Marseille qui virerait électro et furieuse, Electric Suicide Club, comBo jeune et pressé, aBordant chacun de ses concerts comme si c’était le dernier, dans une inaltérable décharge de rock’n’roll électrique.

Le 14 avril autour de Killing Joke – qui aurait pu depuis longtemps livrer son corps à la science; cependant, trop vivant pour les fossoyeurs, c’est le groupe qui tient lui-même le scalpel et procède ainsi à son auto dissection et And Also The Trees – qui dépasse les clichés et s’inscrit donc dans une trajectoire à la beauté pop en groupe “trop anglais pour les Anglais” selon les propos de John Peel -, on retrouvera The Black Box Revelation trublions typique de la scène flamande, déBoulant Trash-vocals et raw-guitars en avant et Sidilarsen, formation de métal moiré osant tour à tour le verbe en français, les amours hip hop ou électroniques et les abandons mélodiques.

.

Tentez de gagner vos places en répondant à la question qui suit :

Désolé le concours est terminé