Edwy Plenel sur OÜI FM : « La laïcité signifie la liberté au sens de l’égalité, et elle passe aussi par la culture »

Publié le 26 mai 2015 à 17:21
Angèle Chatelier Par Angèle Chatelier
Journaliste

Edwy Plenel« Nous arrivons à un moment où nous avons besoin d’un débat. D’un débat dans l’éducation, d’un débat dans la société, d’un débat sur les problèmes identitaires et communautaires » C’est à l’occasion d’une conférence sur l’état de la France depuis les attentats de janvier au siège du syndicat SNUIPP que nous avons rencontré Edwy Plenel, journaliste, intellectuel et fondateur de Mediapart.

Le combat pour la laicité passe aussi par la culture

Appartenir à un pays, c’est être citoyen. Etre citoyen français, c’est appartenir à une République. Edwy Plenel, à travers ces notions, dénote d’un combat pour l’égalité en tant que cause commune devant régir la France. Si la laïcité signifie la liberté au sens de l’égalité, c’est parce que nous avons tous des identités plurielles qui peuvent se retrouver dans un même sens commun. Cette identité plurielle peut être la culture. 

« Quand je parle de la pluralité, de la diversité, du respect des individus tels qu’ils sont, ça se traduit par une créativité, dans l’art, dans la musique, dans l’écriture » 

La culture, c’est la vitalité de notre créativité 

Les écrivains, les peintres, les poètes et les musiciens ont toujours sublimé avec leur art un certain nombre d’idéaux, d’impatiences, de colères et de combats. Malgré sa présence dans l’enseignement scolaire, la culture est parfois oubliée. La modernité, l’accès, la technologie ont transformés certains arts militants en théories caducs et des idéaux en communauté.

La société d’aujourd’hui, inscrite dans la culture, est indispensable pour Edwy Plenel à un bon vivre-ensemble, à la liberté d’expression et à la lutte contre les idéologies identitaires. Pour lui, « quand on parle du rap et des nouveaux genres musicaux, c’est parce qu’ils s’inventent et qu’ils montrent une vitalité. Aujourd’hui, ce sont les artistes qui inventent avec leur colère avec les impatiences et les idéaux d’une jeunesse. »

Si la culture est pourtant un élément indispensable à l’accès à la laïcité, notamment à travers l’éducation, il n’en parle que très peu dans ses conférences et ses livres. Ecoutez sa réponse, au micro d’Angèle Chatelier :