Ecoutez des vinyles partout avec une platine (presque) en orbite

Publié le 15 février 2017 à 15:34
Angèle Chatelier Par Angèle Chatelier
Journaliste

Une start-up américaine a mis au point une platine vinyle portative rectangulaire, posée directement sur la galette. Révolutionnaire ? 

Changez de disque, le futur, c’est maintenant. La start-up Pink Donut a mis au point son bébé RokBlok, une platine vinyle portative. Ou plutôt, une sono posée directement sur votre disque. La platine n’est pas encore commercialisée mais est disponible en pré-commande sur Kickstarter pour 89 dollars. 351 816 de dollars ont déjà été récoltés pour ce projet qui, s’il fonctionne, promet d’être révolutionnaire.

Il faut dire que les platines évoluent. Mieux, elles deviennent de l’art à part entière. En 2013, Evan Holm, un artiste américain, a crée la première platine qui fonctionne dans l’eau – en témoigne cette performance artistique réalisée au Musée d’art moderne de San Francisco. Et l’une des choses les plus WTF est arrivée en 2014 : l’ingénieur Paul Butler Tayar, aidé d’une machine intitulée Machina Pro, est devenu capable de presser des vinyles à partir d’un fichier numérisé.

Le vinyle, lui, se porte très bien, surtout au Royaume-Uni : en 2016, le pays a écoulé plus de trois millions de galettes. Une augmentation de 53% par rapport à l’année précédente. Le tout … grâce à David Bowie. L’artiste s’est imposé dans le Top 30 des ventes de vinyles avec cinq album dont le dernier, Blackstar. A lui seul, il a été le disque le plus vendu de l’année dans ce format.