C’est officiel : George Michael est décédé de « causes naturelles »

Publié le 7 mars 2017 à 16:13
Angèle Chatelier Par Angèle Chatelier
Journaliste

Deux mois après, nous connaissons officiellement les raisons du décès de George Michael. L’artiste, interprète de tubes comme One More Try ou Careless Whisper est bien mort de « causes naturelles » le 25 décembre 2016.  

George Michael

Nous l’apprenions le soir de Noël. George Michael décédait à l’âge de 53 ans. Après une enquête qui aura donc duré plus de deux mois, c’est officiel : l’artiste est bien mort de « causes naturelles », selon le responsable du service de médecine légale du comté d’Oxforshire. Pour être plus précis, rappelle Culturebox, l’interprète de Freedom est décédé d’une cardiomyopathie dilatée avec myocardite – soit un affaiblissement du muscle cardiaque. S’ajoute à cela une accumulation de graisse dans les cellules du foie.

Les causes de sa mort étaient suspectes : fin décembre, les premiers résultats de l’autopsie ne pouvaient en donner une raison officielle. George Michael, outre son talent, connaissait aussi une dépendance à l’alcool, à la marijuana et se sentait déprimé, selon ses proches. Au tabloïd britannique Sun en 2014, la femme de son cousin, Jackie Geor­giou, décrivait un homme « maigre » et « malade » : « Il y avait des fêtes où il prenait des drogues et il s’éva­­nouis­­sait et on le ramas­­sait par terre. Il se réveillait dans son vomi. » A sa mort, la police refusait cependant de parler de mort douteuse.

Le 25 décembre, son décès avait été annoncée à la BBC par son agent : « C’est avec une grande tristesse que nous confirmons que notre cher fils, frère et ami George est décédé en paix chez lui durant la période de Noël. Sa famille souhaite que son intimité soit respectée en ces instants difficiles et éprouvants. Il n’y aura pas d’autre commentaire à ce sujet. ». Depuis, les hommages n’ont cessé de pleuvoir. Le dernier en date était aux Brit Awards, le 22 février dernier. Chris Martin, leader de Coldplay avait interprété l’un des titres phares du chanteur, A Different Corner, devant un écran diffusant des clips et vidéos de George Michael.