Buriers en concert à Lorient le 4 novembre

Publié le 31 octobre 2016 à 10:31

buriersGagnez vos places avec OÜI FM !

Du 3 au 13 novembre, rendez-vous à Lorient pour la 11e édition du festival Les IndisciplinéEs. La scène indépendante est toujours à l’honneur dans cette programmation éclectique, avec de nombreux artistes soutenus par OÜI FM.

Retrouvez le 4 novembre Buriers, Ulrika Spacek et Motorama, au Manège à Lorient. Des jeunes groupes en pleine expansion qui n’attendent que vous vous faire trémousser sur scène ! La scène des IndisciplinéEs tremblera aux vibrations bien vivantes que proposeront ces trois groupes hors du commun.

Buriers

Mélodies indie pop, spoken word orchestré et instrumentation folk, l’univers des londoniens de Buriers ravit par sa confrontation des genres et son absence de compromis. James P. Honey au chant et Jamie Romain au violoncelle (et autres précieux instruments) convoquent ici aussi bien Leonard Cohen que Saul Williams ou Jack Kerouac. Entre tristesse et beauté, proche de la poésie urbaine, le chant sépulcral, au flow digne d’un pur rappeur, parfois s’accélère et dépouille la mélodie, cet écrin de folk délicat, de ses dernières notes. On se laisse embarquer sans retenue, aucune, dans ce noir et blanc charbonneux, inquiétant et émouvant.

Ulrika Spacek

Une guitare noyée dans le fuzz, une voix bercée par la réverbération et l’écho, forcément catalogués « psyché », Ulrika Spacek ne se réclament pas pour autant de cette scène. Ces cinq londoniens – trois guitaristes, un bassiste et un batteur – ont certes un son qui lorgne plutôt de l’autre côté de l’Atlantique qu’en Grande-Bretagne mais les références sont multiples : Brian Jonestown Massacre, Kevin Parker ou Radiohead. Leur premier opus The Album Paranoia sorti début 2016 est un mélange abouti de noise, shoegaze et de krautrock. Avec une rareté essentielle qui fait de cet album une vraie découverte : la liberté et la spontanéité de le faire évoluer comme ils le sentent, d’un morceau à l’autre comme au sein d’une même composition. On peut chanter comme Thom Yorke, emprunter les dissonances de Sonic Youth, virer krautrock, passer par le shoegaze pour mieux revenir à la pop. Tout est permis.

Motorama

Motorama était venu au Manège en février 2013 à l’occasion d’une de leurs premières tournées européennes. Ces russes, aussi surprenant que cela puisse paraître sur le papier, sont passés maîtres dans l’art de la cold wave anglo-saxonne. Ils reviennent en 2016 avec un quatrième album Dialogues qui ne déroge pas à la règle : une pop à la tonalité merveilleusement mélancolique et addictive, des claviers enivrants, une basse sourde et dansante. Leurs compositions explorent les grands espaces, de quoi ravir les adorateurs de toundra.

Tentez de gagner vos places avec OÜI FM en répondant à la question suivante :

Désolé le concours est terminé