Turzi

Les cinq français de Turzi proposent un rock innovant, aux forts accents électro vintage, pour des atmosphères planantes, sombres et psychédéliques.

Turzi

Turzi, c’est d’abord le versaillais Romain Turzi, qui après avoir travaillé quelques années dans des maisons de disques, sort son premier album en solo, Made Under Authority, en 2005. Il y creuse déjà un chemin de traverse, entre le rock primitif et l’électro vintage.

En 2007, Turzi devient un groupe, avec quatre musiciens qui viennent accompagner Romain sur scène. L’album A sort dans l’année, et vaut rapidement à Turzi d’être désigné comme le groupe leader d’un revival krautrock. Le disque est dense, méthodique, et constitue l’introduction à l’univers de Turzi, qui digère le rock psychédélique pour mieux le transgresser, y insufflant une dimension électronique.

L’album sort aux Etats-Unis, et la presse internationale est unanime face au magnétisme dégagé par Turzi. A la même époque, Romain Turzi et le bassiste Arthur Rambo fondent le label Pan European Recordings.

Nouvelle odyssée en 2009, avec le deuxième album, fort logiquement intitulé B. Invitation au voyage capricieuse et versatile. Et pour compagnons de route, les Turzi sollicitent Bobby Gillespie (leader de Primal Screen) qui pose sa voix sur le single Bombay, Brigitte Fontaine sur le titre Bamako, et Sébastien Tellier qui remixe Bombay sur le maxi.

Actualités