The Smashing Pumpkins

The Smashing Pumpkins

Smashing Pumpkins est un groupe de rock grunge américain.

Les singuliers Smashing Pumpkins sont bien l’une des formations les plus extravagantes et emblématiques du rock alternatif des années 90. Les textes à la poésie sombre et mélancolique, le son chaotique et brutal, où s’entrechoquent des influences aussi variées que Billy Corgan.
Billy Corgan naît en 1967 dans la banlieue de Chicago. Il ne s’intéresse pas à la musique avant ses 14 ans, lorsqu’il commence à apprendre la guitare avec un ami. Après quelques expériences en groupes éphémères, il forme les Smashing Pumpkins quand il rencontre James Yoshinobu Iha. Tous deux guitaristes, ils se produisent tout de même dans des clubs, Billy à la basse, et une boîte à rythmes en guise de batteur.

C’est à cette époque que le duo est rejoint par Darcy Elisabeth Wretzky, dit D’Arcy, bassiste. Le groupe se fait alors remarquer par Joe Shanahan, propriétaire de plusieurs clubs de Chicago, dont le très réputé Metro. Les Smashing Pumpkins assurent une première partie de Jane’s Addiction, et engagent le batteur Jimmy Chamberlin.

En 1991, les Smashing Pumpkins sortent leur premier album, Gish, qui pose les bases de leur son unique. Le disque est relativement éclipsé par le phénomène Nevermind de Nirvana« >Nirvana, mais vaudra pourtant au groupe un contrat chez Virgin.

Mais bien vite, les citrouilles déchantent sous la pression excessive et les impératifs imposés par la maison de disques au moment d’enregistrer le deuxième album. Billy Corgan n’aura de cesse de déplorer le côté standardisé du disque, qui serait, selon lui, bien en-deçà des capacités des Smashing Pumpkins. Siamese Dream sera tout de même propulsé en tête des charts, notamment grâce aux singles Today et Disarm.

La rockin’machine qu’ils sont devenus, selon le chanteur, est exténuée par une tournée de mondiale de 18 mois. Malgré le succès grandissant, Billy est au bord du suicide, frustré dans son travail, et entamera une thérapie. D’Arcy et James lui reprochent d’être à la source des tensions au sein du groupe, et Jimmy se noie de plus en plus dans l’alcool et autres substances guère plus recommandables.

Enregistré sous la houlette de Butch Vig, Siamese Dream est pourtant souvent considéré comme le chef d’œuvre des Smashing Pumpkins, l’album qui leur vaut leur place parmi les grands du rock des années 90. Il sera d’ailleurs double disque de platine aux Etats-Unis, soit 2 millions d’exemplaires vendus.

En 1994, Pisces Iscariot, composé essentiellement de faces B, sera diffusé de façon relativement confidentielle.

La popularité grandissante des Smashing Pumpkins tient probablement en grande partie du personnage de Billy Corgan, précédé d’une solide réputation de mégalomane autoritaire.

C’est le double album Mellon Collie & The Infinite Sadness, en 1995, qui sera la consécration pour les Smashing Pumpkins, avec les singles Bullet With Butterfly Wings, Tonight, Tonight, Zero, Thirty-Three, et 1979. Ils seront d’ailleurs regroupés dans un coffret, The Aeroplane Flies High, avec leurs faces B. Mellon Collie & The Infinite Sadness fait d’ailleurs partie des double-albums les plus vendus de l’histoire du rock, aux côtés du White Album des Beatles, ou de The Wall des Pink Floyd, avec six millions d’exemplaires vendus en 1996.

Mais cette même année, pendant la tournée, l’ascension des Smashing Pumpkins est entachée d’un drame. Le claviériste qui les accompagne, Jonathan Melvoin, meurt d’une overdose d’héroïne. Jimmy Chamberlin, impliqué dans l’affaire, se voit évincé du groupe par Billy, agacé de l’omniprésence des drogues dures dans le quotidien du groupe.
Après une cure de désintoxication, Jimmy formera fin 1996 The Last Hard Men, avec Sebastian Bach des Skid Row, Kelley Deal des Breeders, et Jimmy Flemion des Frogs.
Le départ de Jimmy n’est pas sans conséquence sur le style musical du groupe, et sur Adore, qui sort en 1998, son énergie est remplacé par des sons plus électroniques et expérimentaux, et davantage de place laissée aux claviers. D’un point de vue commercial, il sera tout de même un semi-échec.

Après la tournée d’Adore, Jimmy est finalement réintégré aux groupe. Mais en 2000, c’est D’Arcy qui lâchera la bande à la fin de l’enregistrement de Machina/The Machines of God, qui sortira dans l’année. Elle est remplacée par Melissa Auf Der Maur, qui jouait depuis 1995 au sein de Hole« >Hole.

Virgin ne souhaitant plus commercialiser l’album suivant, Machina II/The Friends & Ennemies of Modern Music sera exclusivement distribué, à titre gratuit, sur Internet.

C’est après un dernier concert au Métro de Chicago, où ils avaient fait leurs débuts, que les Smashing Pumpkins se séparent le 2 décembre 2000.

Après un bref passage au sein de new order en 2001, Billy Corgan va, avec Jimmy Chamberlin, fonder le groupe Zwan, qui sortira un unique album en 2003, poliment accueilli par la critique. En 2005, les deux entament une carrière solo, chacun de son côté.

En 2006, après une première annonce de Billy Corgan dans la presse, les Smashing Pumpkins annoncent leur reformation sur leur site officiel, ainsi que le projet d’un nouvel album.

Zeitgeist sort en juillet 2007, et le groupe dévoile un nouveau line-up. Ce sont désormais Ginger Reyes (basse), Jeff Schroeder (guitare), et Lisa Harriton (clavier) qui officient aux côtés de Billy Corgan et Jimmy Chamberlin,
Début 2009, Jimmy Chamberlin quitte le groupe. Billy Corgan entre en studio au printemps pour enregistrer un nouvel album des Smashing Pumpkins, Teagarden by Kaleidyscope, qui sera disponible sur Internet, en téléchargement gratuit : « Gratuit veut dire gratuit, ce qui signifie que vous n’aurez pas besoin de vous inscrire à quoique ce soit, de donner votre adresse email ou de faire un sacrifice. Vous serez autorisés à venir et à prendre la chanson ou les chansons que vous voulez, et autant de fois que vous voulez » Les titres sont mis en ligne progressivement, et un coffret de onze mini-albums de quatre chansons est prévu pour les fans.

Discographie

Actualités