Sage

Sage

Après neuf ans de bons et loyaux services au sein de Revolver, Ambroise Willaume poursuit sa route en solitaire et devient « Sage », un projet électro-pop qu’il inaugure avec un premier EP, In Between, en octobre 2014. De retour en studio en 2015 aux côtés de Benjamin Lebeau (The Shoes) à la co-production, il produit seul son premier album disponible depuis le 11 mars 2016.

Originaire de Neuilly-sur-Seine, Ambroise et son compère Jérémie Arcade commencent à faire de la musique ensemble très jeune et chantent dans les chœurs de la Maîtrise Notre-Dame. Quelques années plus tard, Ambroise rencontre Christophe Musset sur les bancs du lycée puis fondent tous les trois le groupe « Revolver », dont le nom est inspiré d’un poster des « Revolver Sessions » des Beatles.

En 2009, leur première album Music for A While, rencontre un franc succès, emmené par le single Get Around Town. Après deux disques d’or et des centaines de concerts en France et à l’étranger, le groupe est aujourd’hui en pause.

« J’aime aller vers ce que je ne maîtrise pas », confie Ambroise, animé par la recherche de l’inédit et du refus de la répétition depuis le début de sa carrière. Après avoir signé la BO du film Comme des Frères, Ambroise décide de s’épanouir au sein d’un nouveau projet solo – Sage (diminutif de Sagittaire) – et en dévoile les premières notes, seul au piano et aux machines, dans un premier extrait ambitieux intitulé In Between le 27 octobre 2014. Un premier EP qu’il présente ensuite sur scène en première partie de Christine & the Queens et The Dø.

En 2015, il retrouve en studio Benjamin Lebeau, moitié de The Shoes, qu’il rencontre en signant les arrangements des cordes de l’album de Woodkid. Sorti le 11 mars 2016, l’élégant et entêtant Sage renferme 10 morceaux sophistiqués, marqués par la fusion entre sonorités alternatives et mélodies classieuses.

Loin de s’être assagi, Ambroise conserve son empreinte pop-rock, que l’on retrouve d’entrée de jeu avec One Last Star, qui s’articule entre une batterie entêtante et la voix perchée et incarnée d’Ambroise. De l’hypnotique Only Children à la légèreté finale d’Eyes Closed, en passant par le très rythmé August in Paris ou pour finir, l’intime et mélancolique Time Never Lies, Sage donne à sa musique une dimension supérieure, à mi-chemin entre songwriting traditionnel et production futuriste.

Sage sera en concert à la Cigale (Paris) le 22 mars 2016.

Discographie

Actualités

Commentaires