Les Innocents

Les Innocents

Compilation OÜI FM Rock Awards 2016À retrouver dans la compilation officielle des OÜI FM Rock Awards 2016, disponible en CD et en digital.

Les Innocents débutent à Paris au début des années 80 pour connaître leur âge d’or la décennie suivante. Après un hiatus de près de 15 ans, ils sont de retour en juin 2015 avec un nouvel album intitulé Mandarine !

Le groupe commence sa carrière par un tout premier concert au squat parisien des Cascades (20ème arrondissement) en 1982. Trois ans plus tard, la formation autoproduit son premier single, Pamela, mais rencontrera véritablement le grand public en 1987 avec Jodie. Jay Alanski rejoint le groupe, suivi en 1988 de Jean-Christophe Urbain qui devient, aux côtés de JP Nataf, un véritable co-pilote des Innocents.

Le groupe connaîtra, à partir de ce point, dix belles années. En décembre 1988, ils entrent en studio à Bruxelles avec le producteur britannique Paul Hardiman afin d’enregistrer leur premier album. Cent mètres au paradis sort en 1989, suivi d’une bonne centaine de concerts acoustiques. L’album se vend pourtant à seulement 16 000 exemplaires.

Michael Rushton, ancien batteur de Baroque Bordello, rejoint la bande en 1990. Le deuxième album des Innocents, Fous à lier, sort en 1992. Il est notamment porté par le single L’Autre Finistère, qui rencontre un grand succès populaire. Le groupe reçoit d’ailleurs cette année-là le Bus d’acier, et sont récompensés lors des Victoires de la musique en 1994.

En 1995, les Innocents enregistrent l’album Post-partum. Une fois le disque terminé, Rico, le bassiste du groupe, les quitte. Les singles Un monde parfait, Colore, puis Dentelle portent l’album vers le succès. En 1996, ils reçoivent la Victoire du groupe. En 1999, les ventes des albums Fous à lier et Post-partum atteignent respectivement 500 000 et 200 000 exemplaires ! Le groupe sortira également un album éponyme en 1999.

En 2000, JC choisit pourtant de quitter le groupe, entraînant dans son sillage la dissolution de la bande. Les deux leaders se recroiseront tout de même durant les années qui suivent, notamment lors du mastering de la compilation Meilleurs souvenirs, en 2003, puis en 2004 sur la scène des Francofolies pour rendre hommage à Jean-Louis Foulquier, qui tire sa révérence, avec Un Homme extraordinaire. Le groupe se reformera aussi le temps d’un concert à Arras en 2007, le duo se produira à la Java en 2008…

En 2009, JC file un coup de main à JP pour l’enregistrement de son deuxième album solo, Clair. L’idée d’une reformation commence clairement à germer dans toutes les têtes, à commencer par les leurs !

Le temps pour chacun de terminer ses projets parallèles (collaborations, réalisations, BO de films…), et c’est parti pour l’écriture d’un album inédit en 2012 ! En 2013, les Innocents entament sur scène un come back intime, dans des petites salles ou chez des amis, le temps d’une vingtaine de dates. L’enregistrement du nouvel album démarre à l’automne, tout en remettant le couvert sur scène en 2014, devant de plus en plus de monde, cette fois !

L’album Mandarine, dont est extrait le titre Les Philharmonies Martienne, sort le 1er juin 2015. Dans la foulée, le duo ouvre la saison des festivals d’été, avec un premier passage au Oui FM festival place de la République le 25 juin. Récompensés dans la catégorie « meilleur album rock » aux Victoires de la musique 2016, les Innocents sont actuellement en tournée à travers toute la France.

Discographie

Actualités