Jil Is Lucky

Jil Is Lucky

Jil is Lucky est un auteur-compositeur et interprète français. Son dernier album en date et premier en français, Manon, sort en avril 2016 chez Roy Music / Universal. 

Après avoir parcouru le monde à juste 24 ans, Jil a posé ses valises le temps d’un premier album éponyme folk réjouissant, le fruit d’aventures et de rencontres faites sur le tas.

Jil gratte ses premiers accords de guitare alors qu’il a à peine sept ans, et déjà quelques années plus tard, il est piqué par le virus de la scène, lorsque adolescent, il accompagne à la basse son frère, en concert dans les bars.

Mais ce départ précoce est peut-être un peu prématuré, comme le reconnaît Jil lui-même. Il ressent le besoin de tout quitter pour choisir sa voie musicale en autonomie. Il prend alors la route d’un long voyage en forme de vagabondage, et c’est sur les chemins qu’il se réconcilie avec sa guitare. Il commence à composer et bien vite, ne pourra plus s’arrêter, s’imprégnant de tout ce qu’il peut à travers l’Europe, mais aussi à Harlem, en Algérie, sur la route des Andes ou en Inde.

Il se souvient qu’il y a deux ans, c’est en buvant un thé dans le ghetto de Prague qu’une mélodie et des paroles sont venues toutes seules dans son esprit : The Wanderer. La chanson est pour lui une véritable révélation. Après tant de kilomètres parcourus, il est temps pour Jil de rentrer à Paris, pour poser ses valises et écrire un album. Il rassemble autour de lui les musiciens rencontrés au cours de ses pérégrinations, et tous ensemble, font une joyeuse cuisine, mélange d’expériences de voyage, de sensations traduites en chansons. L’EP The Wanderer sortira en 2008, et sera suivi de l’album éponyme Jil is lucky fin 2009.

Si Jil cite Nevermind de Nirvana, Velvet and Nico du Velvet Underground et Songs From a Room de Leonard Cohen comme ses trois albums cultes, on retrouve sur son disque de la pop, du classique, de la folk, ou encore du mariachi… et d’autres choses. Car Jil ne s’en cache pas, le mystique qui parfois pointe dans l’album pourrait bien venir de l’ingestion de certaines substances : « L’expérience des psychotropes m’a permis de mieux envisager les différentes couleurs, croyances et dimensions de la musique. D’où mon penchant pour cette sorte de « folk hallucinogène ». »

Et toute la communauté de Jil is Lucky, devrait-on dire les disciples et le prophète, se retrouvent pour les dates qui accompagnent la sortie de Jil is Lucky en 2010.

En 2016, Jil is Lucky prend un virage à 360°, tout comme le sera le court-métrage introductif de son nouvel album. Manon, titre et héroïne de ce disque ambitieux, figure emblématique de la Lolita, « ce genre de filles qui SONT la poésie, celles avec qui on évoque jamais ces références car leur charme meurtrier est précisément de les incarner sans les connaître« .

Discographie

Actualités

Jil Is Lucky sur Twitter

Vidéos