Imagine Dragons

Imagine Dragons

C’est entre les bords du lac Utah et de Las Vegas que le groupe Imagine Dragons voit le jour en 2008. Une composition classique pour un groupe de rock, qui compte dans ses rangs le chanteur Dan Reynold, Daniel Platzman (batterie), Wayne Sermon (guitare) et Ben McKee (basse). Imagine Dragons, une anagramme dont les membres seuls connaissent la signification, donne un bon coup de fouet au rock US avec sa musique positive et inspirante. It’s time, Radioactive, Demons ou encore On Top Of The World, sont autant de tubes qui ont permis au groupe de s’imposer.

Le chanteur Daniel Reynolds et le batteur Andrew Tolman se rencontrent en 2008 sur les bancs de l’université de Brigham Young. Rapidement, de nouveaux musiciens rejoignent le duo. Aux côtés de Wayne Sermon – diplômé au Berklee College of Music et ami de Tolman – et de son camarade de promotion Ben McKee, le groupe donne une première série de concerts dans leur ville natale de Provo avant de partir pour Sin City.

Deux premiers Eps sont enregistrés aux Battle Born Studios à Las Vegas – Imagine Dragons et Hell And Silence – sorti en 2010. Un an plus tard, les quatre garçons du désert rempilent pour un troisième EP intitulé It’s Time, qui leur permet de signer un premier contrat chez Interscope Records et d’être remarqués par le célèbre producteur de R’n’B Alex Da Kid (Eminem, Cee Lo Green, Rihanna). Une rencontre déterminante et fructueuse pour le groupe qui enregistre dans la foulée sa première grosse sortie. Enregistré aux Westlake Recording Studios en Californie, un nouvel EP, Continued and Silence, sort en février 2012 suivi de près par Hear Me. Entre temps, Andrew Tolman quitte le groupe, aussitôt remplacé par le batteur Daniel Platzman.

La sortie du single It’s Time, marque le premier tube du groupe, par la suite certifié disque de platine. Dans la foulée, le clip est classé « meilleur clip de musique rock » aux MTV Video Music Awards.

Enregistré au studio X (Las Vegas) le premier album du groupe intitulé Night Visions sort à l’été 2012 sur Interscope Records. Un premier opus qui se situe entre le rock alternatif et l’indie rock avec des influences folk, hip hop et pop. L’album s’écoule à plus de 80 000 exemplaires dès la première semaine et se hisse à la seconde place des charts américain ainsi qu’en tête des classements internationaux en Australie, Autriche, Canada ou encore en Allemagne. Le Billboard Music Awards le récompense du prix du meilleur album rock pour ce premier album fait disque de platine dans de nombreux pays. Un album composé de nombreux succès, parmi lesquels les singles Radioactive, Demons et On Top Of The World qui permettent au groupe de recevoir en 2014 pas moins de dix récompenses.

En février 2015 sort Smoke + Mirrors, second album du groupe, de nouveau produit par Alex Da Kid.

En juin 2017, le groupe sort Evolve, qui contient notamment les morceaux Thunder, Believer et Whatever It Takes.

Discographie

Actualités