Franz Ferdinand

Franz Ferdinand

Formé à uitarelasgow en Écosse en 2002, le quatuor devenu quintet Franz Ferdinand est une des figures de proue du renouveau du rock britannique des années 2000.

Alex Kapranos (chant et guitare) et Paul Thomson (batterie) se lient d’une forte amitié en jouant ensemble au sein de la formation Yummy Fur. En parallèle, le premier enseignera à son vieil ami Bob Hardy (basse) comment jouer de son futur instrument, tandis que Nick McCarthy (guitare) croisera leur route au retour d’un voyage initiatique et musical d’Allemagne, en 2001.

Fraîchement formé, Franz Ferdinand signe son premier contrat chez Domino Records en mai 2003, label qu’il ne quittera jamais dès lors. Le premier EP du groupe, Darts of Pleasure, prévu pour une sortie indépendante, paraît plus tard dans l’année, leur permettant de se faire remarquer par le NME, notamment.

Le quautor démarre l’année 2004 pied au plancher en publiant le single Take Me Out dès le mois de janvier, carton immédiat dans les charts indés européens. Leur premier album, enregistré à Malmö en Suède, atteint lui aussi les sommets des ventes, et permet de donner à Franz Ferdinand une des plus belles notoriétés de la nouvelle scène rock’n’roll naissante en Grande-Bretagne.

La suite paraît dès l’année suivante, en 2005, avec l’album You Could Have It So Much Better, second album enregistré à Glasgow, fidèle suite du tubesque premier essai, comprenant notamment Do You Want To, The Fallen ou encore Walk Away.

Avec le disque Tonight: Franz Ferdinand, le groupe prend des risques et donne une étonnante patte dub à sa pop déjà bien ancrée dans les mœurs. Et pour cause : en gestation depuis mi-2007, il ne sort qu’au tout début de l’année 2009, soit près de quatre ans après You Could Have It So Much Better. Porté par les singles Ulysses et No You Girls, l’album donne la part belle aux sons de claviers étranges et aux rythmes disco auquel le groupe avait commencé à nous habituer.

Retour aux sources à l’été 2013 avec l’album Right Thoughts, Right Words, Right Actions, très fidèle aux premières heures du groupe. Avec les singles Right Action, Evil Eye et Love Illumination (avec lesquels l’album commence, d’ailleurs), le groupe confirme un retour des guitares gagnant, confirmant leur statut d’enfants légitimes des Talking Heads.

Après une collaboration fructueuse avec le duo Sparks pour le projet F.F.S en 2015, le guitariste Nick McCarthy annonce son départ à l’été 2016, se tournant vers des projets plus personnels. Un an plus tard, Franz Ferdinand annonce son retour avec non pas un mais deux remplaçants, Dino Bardot (guitare) et Julian Corrie (claviers et guitare). Le dernier album en date, Always Ascending, paraîtra le 9 février 2018 et sera produit par le français Philippe Zdar, moitié du duo Cassius. Le premier extrait éponyme est diffusé à l’automne 2017.

Discographie

Actualités