Alabama Shakes

Alabama Shakes

Compilation OÜI FM Rock Awards 2016À retrouver dans la compilation officielle des OÜI FM Rock Awards 2016, disponible en CD et en digital.

Alabama Shakes est un groupe de blues rock américain formé à Athens (Alabama) en 2009. Fait disque d’or, leur second album intitulé Sound & Color (2015) a permis au groupe – Brittany Howard (chant), Heath Fogg (guitare), Zac Cockrell (basse), Steve Johnson (batterie) – de devenir l’une des formations les plus récompensées au monde pour leurs performances sur scène, à en juger par leur passage dans l’émission Saturday Night Live ou encore aux festivals Bonnaroo et Glastonbury en 2015.

Brittany Howard et Zac Cockrell se rencontrent sur les bancs de la East Limestone High Scholl et commencent à écrire quelques chansons. Le batteur Steve Johnson rejoint rapidement le duo et enregistrent leurs premières chansons au Clearwave Recording Studio de Decatur (Alabama) guidés par le producteur Jeremy Stephens. Séduit par ces premières démos, le guitariste Heath Fogg rejoint la formation.

Septembre 2011, un premier EP éponyme éveille la curiosité des médias anglo-saxons. Invités au CMJ music marathon de New York en 2012, le journaliste Jon Pareles (New York Times) écrira : « Brittany Howard, avec ses grosses lunettes noires, a libéré une voix déchirante et graveleuse semblable à celles de Janis Joplin et Tina Tuner. Elle n’a pas peur de transpirer ».

En 2012, le premier album d’Alabama Shakes, Boys & Girls, vaut au groupe une triple nomination aux Grammy Awards, dont l’une dans la catégorie « meilleur groupe de l’année ». Un premier opus saluée par la critique : « Le premier album d’Alabama Shakes est une véritable secousse électrique, que toute personne qui aime l’essence du blues rock, devrait pister immédiatement », écrit le Los Angeles Times.

En 2015, Alabama Shakes s’offre un second album, Sound & Color, aussi aventureux qu’ambitieux et offre ainsi une réponse solide au premier opus. Lorsque le groupe débute l’enregistrement de son album au Sound Emporium Studio de Nashville, Black Mills – jeune virtuose de la guitare ayant déjà joué avec Lana Del Rey- s’attelle à la production : « Blake nous a vraiment aidé à prendre confiance en nous », explique Heath Frogg.

« Nous avons pris notre temps pour écrire cet album, et je suis vraiment ravis que nous l’ayons fait » a déclaré la diva black Brittany Howard au sujet de Sound & Color. Un opus qui contient une douzaine de chansons, où se croisent de multiples influences : du groove teinté de blues sur Shoegaze au garage rock pour The Greatest en passant par le jam psychédélique de Gemini.

Le groupe reconnaît avoir gagné en maturité depuis leur premier album : « Tout le monde a beaucoup progressé »,« la voix de Brittany est devenu bien plus vigoureuse et puissante, elle est à présent capable de faire des choses qu’elle ne soupçonnait pas auparavant ».

A l’occasion de la première édition des OÜI FM Rock Awards en avril 2016, Alabama Shakes est gratifié du prix du meilleur titre rock pour Don’t Wanna Fight.

Discographie

Actualités